De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall

Baku, 1er mai (APS) –  Le président de la République d’Azerbaïdjan, Ilham Aliyev a déploré le caractère ‘’absolument inadmissible’’ de la poursuite par certains grands pays européens de la colonisation d’autres peuples, estimant que le monde ne devait pas fermer les yeux sur le néocolonialisme qu’il qualifie de  ‘’pratique dégoutante’’.

‘’Nous défendons le droit international et, aujourd’hui, au XXIe siècle, nous ne pouvons pas permettre à certains grands pays européens de continuer à coloniser d’autres peuples. C’est absolument inadmissible’’, a déclaré le chef de l’Etat azerbaïdjanais à l’ouverture, mercredi, à Baku, d’un forum international sur le dialogue interculturel.

‘’Lorsque nous élevons notre voix à l’échelle nationale, et auparavant en tant que président du Mouvement des non-alignés, ce n’est pas parce que nous agissons contre un pays. C’est simplement parce que nous défendons la justice et le droit international’’, a expliqué Ilham Aliyev.

Il a insisté sur le fait que “le monde ne devrait plus fermer les yeux sur cette pratique dégoûtante du néocolonialisme, qui conduit à une assimilation forcée”.

‘’L’assimilation forcée de plus de dix territoires d’outre-mer de la France est absolument inadmissible et doit cesser’’, s’est élevé le président Aliyev, initiateur du processus de Baku sur la paix mondiale, matrice du Forum dont la 6e édition ouverte mercredi est placée sous le thème : ‘’ Le Dialogue pour la paix et la sécurité mondiale’’.

“Les représentants de plus de 100 pays sont présents au 6e Forum mondial sur le dialogue interculturel devenu une plateforme internationale d’échanges sur le dialogue interculturel”, a-t-il fait valoir non sans rappeler que “son pays est un lieu où les cultures se croisent depuis des siècles”.

‘’Notre position géographique et notre situation entre l’Est et l’Ouest ont créé une opportunité pour cette tendance. La société azerbaïdjanaise avec sa forte diversité culturelle et ethnique préserve depuis des siècles des valeurs importantes – tolérance, respect mutuel, amitié et partenariat’’, a-t-il magnifié.

Ilham Aliyev n’a pas manqué de signaler qu’en Azerbaïdjan, “les représentants de différents groupes ethniques et religions vivent ensemble comme une famille”.

‘’Ce sont des citoyens estimés de l’Azerbaïdjan et de véritables patriotes de notre État. Nous devons renforcer ces tendances positives du dialogue culturel et la diversité culturelle, un trésor qui a traversé les siècles’’, a poursuivi le chef de l’Etat azerbaïdjanais.

AKS/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…