Dakar, 16 mai (APS) – Quelque 56 véhicules de type « Pick Up » ont été reçus par le ministère de la Santé pour ‘’confirmer d’une part la relance de la vaccination contre la COVID 19 et d’autre part appuyer le système de vaccination”, a déclaré le ministre Marie Khémess Ngom Ndiaye

‘’Ce geste est une manifestation éclatante de votre accompagnement à notre pays,  et vient confirmer votre adhésion aux nouvelles orientations pour la relance de la vaccination anti COVID-19 d’une part, et de notre système de vaccination d’autre part, très éprouvé par la pandémie du Covid 19’’, a soutenu le ministre de la Santé et de l’Action sociale, lundi

Elle s’exprimait  à la cérémonie de réception  d’un appui  logistique de 56 véhicules en faveur du Programme Elargi de Vaccination (PEV)  mobilisé  par  l’UNICEF avec l’appui de la république fédérale d’Allemagne dans la mise en œuvre  de la stratégie  de vaccination contre la COVID 19 et le renforcement  de la résilience du système de santé.

‘’Cet important lot de cinquante-six (56) véhicules de type « Pick Up », de Marque Toyota, permettra dans une première étape, à une bonne partie de nos districts, de couvrir les besoins en équipements roulants. Ces équipements aideront, sans nul aucun doute, à renforcer l’aptitude de notre dispositif à répondre aux urgences du moment’’ a notamment indiqué le ministre en présence des partenaires du secteur de la santé.

Selon le ministre de la santé et de l’action sociale ‘’ces véhicules, adaptés au terrain parfois difficile, permettront aux districts bénéficiaires, à travers la combinaison des stratégies fixes, avancées et mobiles, d’offrir un meilleur accès aux services de vaccination, avec équité et efficacité dans les zones couvertes’’.

‘’Pour vacciner chaque enfant, il est capital de fournir au personnel de première ligne les ressources et le soutien dont il a besoin. Ces moyens logistiques permettront d’atteindre notre objectif de rétablir les hauts niveaux de vaccination d’avant COVID’’ a pour sa part déclaré, la représentante de l’UNICEF au Sénégal, Silvia Danailov.

Selon elle ‘’ce don de 2,5 milliards FCFA au gouvernement du Sénégal va renforcer le système de vaccination, le dépôt sec des vaccins, les aspects de communication pour la relance de la vaccination de la COIVD et de la vaccination de routine’’.

Au nom de l’ambassade de la république d’Allemagne au Sénégal, le chargé de mission adjoint, Théodore Roff  a indiqué que ‘’ nous soutenons le travail du ministère de la santé pour améliorer les services de santé et surtout de vaccination soient accessibles à tous les Sénégalais en ville comme les villages’’.

Pour le ministre de la santé ‘’l’UNICEF accompagne déjà tout le système de vaccination et surtout avec l’accent particulier mis sur les vaccins, à leurs conditions de conservation, à leur transport et stockage’’.

SKS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans sante

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-SANTE / Le Forum de Paris veut accélérer la fabrication de vaccins en Afrique (organisateurs)

Dakar, 20 juin (APS) – Renforcer la capacité de production de vaccins en Afrique pour assu…