Dakar, 22 août (APS) – Le conseiller culturel de l’ambassade de Chine au Sénégal Zhang Honghao a procédé, mardi, au lancement à Dakar de l’édition 2023 du Festival du documentaire chinois avec 14 films au programme reflétant ”des réalités de la Chine actuelle”, a constaté l’APS.

‘’Régal visuel à l’échelle mondiale, le festival du documentaire chinois apporte non seulement au monde des documentaires de hautes qualités reflétant les réalités de la Chine dans notre époque’’, a-t-il déclaré devant des partenaires médiatiques invités telles que la Société nationale de l’Agence de presse sénégalaise (SN-APS) représentée par son directeur général Thierno Ahmadou Sy.

Il avait également la Radiodiffusion télévision sénégalaise (RTS) représentée par Daha Bâ, directeur de la télévision nationale.

Ce festival ouvre également, estime Zhang Honghao, ‘’une nouvelle fenêtre pour rassembler les gens, promouvoir les échanges entre les peuples et amorcer une coopération médiatique approfondie’’. Selon lui, les échanges culturels et la coopération ont toujours été une partie importante de la coopération mutuellement bénéfique entre la Chine et l’Afrique. Et cette année marque le dixième anniversaire de la politique africaine du président Xi Jimping.

Cette cérémonie d’ouverture intervient à la veille du Sommet des BRICS (Brésil-Russie-Inde-Chine-Afrique du Sud) et du dialogue des dirigeants sino-africains en Afrique du Sud, elle revêt donc également une grande importance, selon lui.

‘’Agissons de concert pour promouvoir la compréhension par les échanges, l’amitié par la coopération ! Travaillons ensemble pour raconter au mieux les histoires de notre époque, participons activement à la construction d’une communauté de destin’’, a-t-il plaidé.

Le directeur de la télévision nationale Daha Bâ est largement revenu sur le volet médias de la coopération sino-Sénégalaise à travers la RTS et la télévision chinoise avec des échanges de formation et de formation des agents de la RTS.

‘’La RTS est heureuse de soutenir cette initiative, ce festival est un levier pour renforcer la coopération entre les télévisions africaines et les médias chinois’’, a-t-il dit.

Les 14 documentaires chinois dont certains sont intitulés ‘’Carrière multicarte’’, ‘’Protéger les reins de la terre’’, Villages visions’’, ‘’Pas si différents’’, ou encore ‘’Tout va bien, danser et pas seulement’’, ‘’Terres d’abondance : le Yak de Tianzhu’’, relatent différents sujets du quotidien chinois.

Par exemple le film ‘’Carrière multicarte’’ fait découvrir la carrière multicarte d’un guitariste/architecte, un employé de start-up/professeur de danse urbaine, un designer/professeur d’aérobique et un responsable de centre de formation et moniteur de ski. Le film met l’accent sur le ‘’dépassement de soi’’.

Il y a aussi e film ‘’Pas si différent’’, une série de trois épisodes mettant en lumière le quotidien des personnes handicapés au travail. Il révèle que la Chine compte 85 millions de personnes handicapées

Ces films seront diffusés dans diverses télévisions sénégalaises la 2Stv, Leral tv et la Dtv. Il aura aussi des projections grands écrans prévues dans la banlieue dakaroise à Guédiawaye, Yeumbeul et Keur Massar en partenariat avec le Cinéma numérique ambulant.

FKS/ADC

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-PELERINAGE / Popenguine : ferveur et joie lors de la marche vers le nouveau sanctuaire

Ponpenguine, 19 mai (APS) – Les participants à la grande marche de Ponpenguine sont …