Sédhiou, 13 mars (APS) – Le président de l’Association des journalistes de Sédhiou, Moussa Dramé, a souligné mercredi l’importance de la lutte contre les stéréotypes de genre pour l’avènement d’une ‘’société plus inclusive’’.

‘’La lutte contre les stéréotypes de genre est un combat essentiel pour une société plus inclusive’’, a estimé M. Dramé, correspondant de la radio privée Sud FM, dans la capitale du Pakao.

S’exprimant à la clôture d’une formation de trois jours destinée aux acteurs des médias, il a affirmé que ‘’ces stéréotypes invisibles limitent notre potentiel et créent des obstacles à l’épanouissement de tous’’.

Il a souligné que ‘’cette formation contribue à sensibiliser les journalistes à l’importance de l’égalité de genre et à la protection des enfants, tout en renforçant leur rôle dans la société’’.

Celle-ci vise en effet à renforcer leurs capacités en matière de lutte contre les inégalités de genre et à promouvoir la protection des enfants.

Khady Ndour, chargée de formation à l’ONG Right to Play, a souligné l’importance de cet atelier de renforcement des compétences pour les journalistes.

‘’Cet atelier vise à accroître leur expérience et leur engagement en faveur de l’égalité de genre et la protection des enfants, tant dans le domaine sportif que dans leur vie quotidienne’’, a-t-elle précisé.

Elle a rappelé que ‘’les médias jouent un rôle crucial dans la lutte contre les inégalités de genre, en particulier dans le domaine sportif’’.

‘’La politique relative à la protection, à l’égalité de genre et à l’inclusion est essentielle pour créer un monde plus équitable et protecteur, en particulier pour les enfants’’, a-t-elle estimé.

OB/ASG/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

AFRIQUE-ONU-CRISE / Abdoulaye Bathily démissionne de son poste d’émissaire de l’ONU en Libye

Dakar, 16 avr (APS) – Le représentant spécial de l’Organisation des Nations un…