Dakar, 11 dec (APS) – Le secrétaire d’État du Vatican, le cardinal Pietro Parolin, a salué dimanche l’exemplarité de la ‘’coexistence pacifique et respectueuse des musulmans et des chrétiens’’ au Sénégal.

‘’Je voudrais vous remercier vous tous, autorités civiles et ecclésiastiques, du fond du cœur et souhaiter à votre pays un avenir glorieux éclairé par la fraternité humaine, enrichi par la spiritualité de chaque confession religieuse, une coexistence pacifique et respectueuse des musulmans et des chrétiens’’, a-t-il déclaré.

‘’La capitale, Dakar, avec toutes ses responsabilités symboliques mais réelles, (…) revêt la caractéristique bien connue du respect et de la coexistence pacifique des Sénégalais en vue de consolider la démocratie, cultiver la +téranga+ comprise comme hospitalité et générosité humaine’’, a-t-il ajouté.

Le cardinal Pietro Parolin s’exprimait lors d’un point presse qu’il a tenu, au terme de sa visite de trois jours, qui l’a mené à Dakar et Popenguine.

A Popenguine, ‘’centre de religiosité catholique partagée où prédominent le dialogue interreligieux, la compréhension humaine, la ferveur de la spiritualité mariale, l’amour mutuel’’, le cardinal Pietro Parolin a prononcé, samedi, la messe de consécration du nouveau sanctuaire marial.

Il a, à cette occasion, appelé les fidèles chrétiens à cultiver une ‘’foi inébranlable en Dieu, à l’image de la vierge Marie, pour espérer une vie remplie de grâce”.

Le secrétaire d’État du Saint-Siège s’est également rendu à Gorée, l’île au large de Dakar, qui abrite une ancienne maison des esclaves.

Sur les traces du défunt Pape Jean-Paul II, qui y a effectué une visite lors de son voyage au Sénégal, en 1992, le cardinal Parolin a appelé les hommes à rester ‘’attentifs’’ et ‘’vigilants’’, rappelant que ‘’le cœur humain est capable de grands gestes de générosité et d’héroïsme mais aussi d’atrocités et de souffrance.’’

‘’Ces contradictions sont pour nous tous un avertissement sur la fragilité humaine et nous apprennent à rester attentifs et vigilants, afin de garantir le don précieux de la paix qui est le fruit de la justice, de la vérité et de l’amour’’’, a-t-il souligné.

Le cardinal Parolin a également exprimé ses ‘’remerciements à tous’’ et sa ‘’joie d’avoir été parmi [nous] dans les [trois] lieux très significatifs’’, qu’il a visités durant son séjour au Sénégal.

ABB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria

Dakar, 21 fév (APS) – Le Sénégalais, Mohamed Malick Fall, récemment nommé au poste de coor…