Dakar, 23 jan (APS) – Le Cameroun a lancé lundi une campagne de vaccination de sa population infantile contre le paludisme, devenant ainsi le premier pays à lancer une telle campagne en dehors du programme pilote de vaccination antipaludique, qui a été mené au Ghana, au Kenya et au Malawi.

‘’Le vaccin ciblera spécifiquement tous les enfants âgés de six mois au 31 décembre 2023’’, a déclaré le Dr Shalom Ndoula, secrétaire permanent du Programme élargi de vaccination au Cameroun, cité par le site d’informations de l’Organisation des Nations Unies.

Les vaccins antipaludiques RTS, S du géant britannique GSK et R21/Matrix-M, développé par l’Université d’Oxford, ont été recommandés pour la première fois par l’OMS pour prévenir le paludisme chez les enfants en octobre 2021 et doivent être administrés selon un schéma à 4 doses aux enfants à partir de l’âge de 5 mois.

Le pays d’Afrique centrale utilisera le premier des deux vaccins antipaludiques, RTS,S,  récemment approuvés par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), distribué sous la marque Mosquirix.

Le paludisme constitue le premier motif de consultation dans les établissements de santé en Afrique.

Selon l’ONU, le continent compte 94 % des cas de paludisme dans le monde et 95% des décès liés à cette maladie, ajoutant que ‘’le Cameroun fait partie des 11 pays les plus touchés par la maladie dans le monde’’.

Outre le Ghana, le Kenya et le Malawi, neuf autres pays africains au total (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République démocratique du Congo (RDC), Libéria, Niger, Ouganda et Sierra Leone, ont reçu le vaccin et ont lancé leurs plans de déploiement ou sont en train de le faire.

ABB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…