Dakar, 15 déc (APS) – La Direction de la protection judiciaire et sociale (DPJS) et ses partenaires ont procédé, ce vendredi, au lancement du guide opératoire dont le but est d’accompagner les enfants victimes de violences sexuelles au Sénégal, a appris l’APS.

 ‘’Ce guide opératoire vise à renforcer le système de référencement et à préparer les enfants à l’autoprotection et à la protection de leurs pairs face aux situations et risques de violence’’, a déclaré le magistrat, Directeur de la protection judiciaire et sociale (DPJS) au ministère de la Justice, Amadou Ndiaye.

S’exprimant au cours de l’atelier de lancement, le représentant du ministre de la Justice a souligné que ‘’le projet, dans ses articulations stratégiques, s’adresse aux acteurs institutionnels et prévoit de renforcer leurs compétences en vue d’une prise en charge de qualité des enfants victimes de violences’’.

Ce guide vient ”clarifier les rôles et les responsabilités des acteurs de la justice, notamment les magistrats et les éducateurs spécialisés sur l’accompagnement des enfants victimes de violences sexuelles’’.

‘’Ce document qui s’aligne avec la législation en vigueur, permet de doter les services de la justice d’un référentiel d’intervention pour accompagner et assurer une continuité au sein des services  pour les enfants victimes de violences (…)”, a déclaré Amadou Ndiaye.

Le Directeur a également souligné que ‘’le processus d’élaboration de ce document a été effectué avec l’implication de tous les acteurs concernés notamment ceux de la justice, dans un cadre purement participatif’’.

Cela a permis, selon lui, de faire ressortir les bonnes pratiques ainsi que les manquements dans l’accompagnement des enfants victimes de violences sexuelles.

Cette démarche permet aussi de ‘’bonifier les pratiques pour une meilleure prise en compte des droits et des besoins spécifiques des enfants victimes’’.

Le représentant de l’UNICEF, Emmanuel Michot, s’est réjoui du résultat du travail effectué dans le cadre de ce projet.

‘’On est content d’avoir ce mode opératoire notamment parce que ça concerne le secteur de la justice qui est un secteur clé dans la prise en charge des enfants victimes de violence’’, a-t-il dit.

M. Michot souligne que ce guide permet d’avoir ‘’quelque chose d’intégral avec de nombreux outils qui vont aider à renforcer la capacité des services pour offrir une prise en charge adéquate aux besoins des enfants victimes de violence dans le long terme’’.

Selon lui, ‘’il y a dans le cadre de ce projet avec des tranches de formation initiales et spécialisées au niveau du secteur de la justice mais aussi au niveau des autres secteurs’’.

La Directrice adjointe des opérations de l’organisation ”Affaires mondiales Canada”, Claude Landry, par ailleurs, directrice adjointe des opérations s’est réjouie de ‘’l’engagement de l’Etat du Sénégal à matérialiser ses obligations pour un Sénégal digne de ses enfants en leur offrant précisément un environnement protecteur garantissant leur épanouissement’’.

‘’A travers ce projet, le Canada réaffirme sa disponibilité à appuyer le gouvernement du Sénégal et à soutenir les efforts nationaux afin de renforcer son rôle dans la protection des filles et des garçons contre toute forme de violence et d’abus’’, a soutenu la conseillère à l’ambassade du Canada au Sénégal.

Felipe Juarès, représentant pays du bureau international des droits des enfants (IBCR) au Sénégal , a rappelé l’importance de la collaboration avec les différents services concernés.

Il a remercié particulièrement les bailleurs de fonds, dont l’UNICEF et Affaires mondiales Canada, pour ‘’leur implication et leur engagement pour la défense de la promotion des droits de l’enfant’’.

CS/ADL/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-LITERRATURE / Semaine du Livre : un café littéraire au profit des élèves de Louga

Louga, 2  mars (APS) – Un café littéraire dédié aux élèves a été initié au centre cu…