Tambacounda, 13 juil (APS) – La Société de gestion de l’énergie de Manantali (SOGEM) a remis mercredi quatre ambulances médicalisées à des structures de santé ainsi que sept unités mobiles de lutte contre les feux de brousse et huit drones à l’inspection régionale des eaux et forêts (IREF) de Tambacounda, a constaté l’APS.

LA SOGEM explique avoir financé à hauteur de 3 milliards de francs CFA plusieurs infrastructures et matériels nécessaires à la mise en œuvre du plan de gestion environnementale et sociale du projet régional Manantali II.

Ce projet porte sur la construction de trois lignes prioritaires haute tension : la ligne reliant Kayes (Mali) à Tambacounda (Sénégal), longue de 284 km, celle reliant Manantali à Bamako (Mali), d’une longueur de 280 km et enfin celle reliant Kayes, Yélimané (Mali), Tintane, Kiffa et Aioun el Atrouss (Mauritanie), sur une longueur de 516 km.

“La réalisation de cette ligne, Kayes-Tambacounda, si symbolique pour la sous-région, a comporté un important volet environnemental et social (…)”, a déclaré le coordonnateur du projet Manantali II, Serigne Sambou Niang.

Il a ajouté qu'”en plus d’avoir réussi à libérer les emprises de la ligne par une indemnisation préalable et juste […], le projet a mis en œuvre, avec succès et de manière participative et inclusive, d’importants programmes d’envergure environnementale”.

A l’en croire, il s’agit du programme de reboisement compensatoire d’un montant global cumulé de 800 millions de francs CFA, des programmes d’appui au développement local (PADL), à l’autonomisation des femmes (P2AF) et de la restauration des moyens d’existence (PRME) d’un montant global cumulé de près de 1,9 milliard de francs CFA.

 

L’un des programmes concerne “l’acquisition de quatre ambulances médicalisées destinées aux hôpitaux de Tambacounda et d’Ourossogui, aux centres de santé de Goudiri et de Bakel, 7 pickups équipés d’unités de lutte contre les feux de brousse et de cinq drones de surveillance pour l’inspection régionale des eaux et forêts (IREF) de Tambacounda”.

Au total, la SOGEM a déboursé un “montant global de près de 3 milliards de francs [CFA] pour les acquisitions et les réalisations”.

Le gouverneur de la région de Tambacounda, Oumar Mamadou Baldé, a magnifié les relations qui lient le projet Manantali II à l’administration régionale. Il a souligné les différentes réalisations du projet, “fruit d’un partenariat exemplaire entre le projet Manantali II et l’administration régionale”.

Selon lui, “ces ambulances médicalisées flambant neuves, ces pickups équipés d’unités de lutte contre les feux de brousse, ces drones de surveillance de nos massifs forestiers, ces écoles construites ou réhabilitées, vont, à coup sûr, accroître nos capacités de résilience”.

Il a ajouté que “c’est avec une immense fierté” qu’il réceptionne “au nom du ministre de l’Eau et de l’Assainissement et au nom du ministre de la Santé, ces matériels et équipements de dernière génération”.

Avec la mise en service de la ligne Kaye-Tambacounda, le 28 octobre 2022, “Manantali II a apporté de la lumière dans nos foyers en renforçant les capacités de production d’électricité”. “Aujourd’hui, avec ces véhicules, vous avez apporté de la joie dans nos cœurs”, s’est-il réjoui.

BT/ASG/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ELEVAGE-PERSPECTIVES / Diourbel: pour une autosuffisance en mouton, des éleveurs misent sur l’amélioration de la race locale et la création de fermes villageoises et communales

Diourbel, 15 avr (APS) – Des éleveurs de la région de Diourbel (centre) prônent une …