Dakar, 8 juin (APS) – La production du pétrole et du gaz découverts au Sénégal va fortement impacter le budget de 2024 avec plus de 51 milliards de francs CFA de recettes prévues, a déclaré, jeudi, le ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba, invitant les banques à intégrer cette nouvelle donne dans leurs activités de financement.

‘’On est dans l’ère de la production du pétrole et du gaz, ce qui a fortement impacté le budget de cette année avec plus de 51 milliards de recettes attendues’’, a-t-il dit en présidant la 39ème session du Conseil national de crédit (CNC).

Selon lui, le Document de programmation budgétaire et économique pluriannuelle (DPBEP 2024-2026), adopté mercredi en Conseil des ministres, devrait être présenté à l’Assemblée nationale avant le 30 juin en vue du débat d’orientation.

‘’Les banques vont devoir intégrer dans leurs activités le financement du pétrole et du gaz qui auront des retombées financières significatives sur l’économie du pays’’, a avancé le ministre des Finances, exhortant les institutions financières, les démembrements des banques, à en faire de même.

FD/MD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…