Saly-Portudal (Mbour), 28 jan (APS) – Le Directeur des Affaires juridique du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), Matar Sall, a rappelé, samedi, à Saly Portudal, l’importance de la presse dans une démocratie, soulignant que le code électoral prévoit des dispositions qui permettent aux professionnels des médias de faire ‘’convenablement’’ leur travail.

”La presse est un élément incontournable dans une démocratie particulièrement dans une élection notamment présidentielle. Elle est tellement importante que le code électoral prévoit toutes les dispositions qui lui permettent de faire convenablement son travail dans le processus électoral’’, a notamment dit M. Sall, également Directeur de cabinet du président du CNRA.

Il s’exprimait au cours d’un atelier de formation et de sensibilisation des journalistes de l’APS, en perspective de l’élection présidentielle du 25 février 2024. Sall a fait une présentation sur la réglementation de la couverture médiatique de l’élection présidentielle.

Cette session de formation, initiée par la Direction générale de la Société nationale Agence de presse sénégalaise (SN-APS), en partenariat avec le Conseil national de régulation de l’audiovisuel, a enregistré la participation de plusieurs journalistes de la rédaction centrale et des régions.

Matar Sall a rappelé que la liberté de la presse était consacrée par les textes. Toutefois, ”le travail des journalistes et des médias dans la période électorale est réglementé”.

Le Directeur des Affaires juridiques du CNRA a beaucoup insisté sur le respect des principes d’équilibre dans le traitement des différents candidats en lice.

‘’Quand on parle d’élection, c’est pour permettre à tous les candidats d’avoir la même chance d’être couverts par les médias. C’est pourquoi le code électoral stipule que, dans la couverture médiatique de l’élection, il faut respecter le principe d’équité et d’équilibre’’, a souligné Matar Sall.

Il a invité les journalistes à toujours veiller au respect des principes régissant leur profession.

”Tout le monde votera pour quelqu’un, tout le monde a quelqu’un dans son cœur. Mais, quand même, dans le travail, l’esprit partisan ne doit pas être constaté par les auditeurs, les lecteurs ou par les téléspectateurs’’, a enseigné Matar Sall.

ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ASIE-MEDIAS / L’APS et l’AZERTAC, son homologue d’Azerbaïdjan, signent un accord de partenariat

Susha, 22 juil (APS) – L’Agence de presse sénégalaise (APS) et l’Agence d’informatio…