Dakar, 15 mars (APS) – La Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité ‘’Etu Jamm’’ (Espace de paix) annonce qu’elle organise, ce vendredi, une session de formation sur le ”monitoring du processus électoral sensible au genre et aux droits humains” à l’intention de ses observatrices nationales.

La formation est organisée en partenariat avec le PNUD, l’Ambassade du Canada et le Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) ainsi que les Représentants des organisations membres de la Société Civile, selon un communiqué transmis à l’APS.

Elle portera sur ‘’l’Observation, l’analyse genre, les droits humains et l’utilisation des TIC dans le processus électoral’’.

La Plateforme signale que ses observatrices, mobilisées depuis 2012, Dakar et dans les autres régions du Sénégal, prendront part à cette formation.

Elles seront ‘’outillées, équipées et déployées au niveau national le jour du scrutin pour un monitoring du processus électoral sensible au genre et aux droits humains en vue de la collecte des données via l’Utilisation des TIC, relayées à la salle de veille de Etu Jamm qui en assurera l’alerte précoce auprès des autorités administratives’’.

Le communiqué précise que cette activité ‘’correspond à la stratégie des 3M (Médiation préventive, la Mobilisation et le Monitoring) de la Plateforme et vient donc renforcer ses actions pour l’apaisement du climat politique au Sénégal, en favorisant la pleine participation des femmes et des jeunes dans la gouvernance démocratique’’.

La Plateforme de Veille des Femmes pour la Paix et la Sécurité ”Etu Jamm” regroupe une soixantaine d’Organisations de la société civile sénégalaise et panafricaine.

OID/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PRESSE-REVUE / Les quotidiens suivent de près l’entrée en action du nouveau pouvoir

Dakar, 17 avr (APS) – Les quotidiens ne manquent rien des premiers pas du nouveau po…