Tambacounda, 23 août (APS) – Le Cadre de réflexion et d’action sur le foncier au Sénégal (CRAFS) a organisé, mardi, une session de renforcement de capacité sur la législation et la réglementation foncière  au profit de ses membres venus de Tambacounda et de Kédougou, a constaté l’APS.

”Aujourd’hui, nous sommes à Tambacounda dans le cadre des sessions de renforcement de capacité, que nous organisons à l’endroit des membres des cellules de veille et d’alerte sur le foncier”, a indiqué le chargé de programme au Conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR), Serigne Ségnane.

S’exprimant à l’ouverture de cet atelier, il a précisé qu’il s’agira notamment de renforcer les capacités des acteurs sur ”le foncier, le code minier et le code forestier”.

”[Ce sont] des organes qui sont sensés suivre les dynamiques qu’il y a sur les ressources naturelles. Il serait bon qu’ils comprennent un peu le cadre législatif et réglementaire qui régit ces différents secteurs. Cela va leur faciliter leur travail”, a estimé Serigne Ségnane dont la structure dirige le secrétariat du CRAFS.

Cette dernière structure se veut un ”cadre de réflexion (…) afin que les populations ne soient pas laissées en rade et que leurs droits fonciers soient pris en compte”, a souligné  M. Ségnane.

Il déplore toutefois que ”l’exploitation minière prenne le dessus dans les zones agroécologiques à vocation agricole”, insistant sur la nécessité d’une ”cohabitation entre l’exploitation minière et la production agricole”.

”Nous avons estimé que c’est des choses importantes sur lesquelles il fallait non seulement sensibiliser, mais aussi renforcer les acteurs aux plans législatif et règlementaire”, a-t-il poursuivi.

BT/SMD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT-FORMATION / Sédhiou : des élèves de terminale sensibilisés sur les métiers verts par l’ISEP de Mbacké

Sédhiou, 27 mai (APS) – Des élèves du lycée Balla Moussa Daffé de Sédhiou (sud) en c…