De l’envoyée spéciale de l’APS, Sokhna Khadydiatou Sakho

Genève, 27 mai (APS) – Le Groupe des Etats et gouvernements membres de la Francophonie a appelé, lundi, à Genève, toutes les parties prenantes à mettre l’équité au cœur de l’instrument juridique international sur les pandémies en gestation, a appris l’APS de l’ambassadeur du Sénégal à Genève, Coly Seck.

”Le Groupe prend note de la conduite des processus de négociations pour l’adoption d’un instrument juridique international sur les pandémies et des amendements au Règlement sanitaire international (RSI 2005). Il encourage toutes les parties prenantes à mettre l’équité au cœur de ces instruments d’importance capitale pour la santé publique mondiale”, a déclaré le diplomate sénégalaise,  co-président de la Coordination thématique Santé et Emploi.

M. Seck a prononcé cette déclaration au nom du Groupe des Etats et gouvernements membres et observateurs de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) au premier jour de la 77 ème Assemblée mondiale de la santé, qui se tient à Genève du 27 mai au 1er juin.

Le Groupe francophone, a-t-il dit, se félicite du choix du thème de cette 77e Assemblée mondiale de la santé, ”Un monde mobilisé pour la santé, la santé pour tout le monde”, qui cadre parfaitement avec les missions de l’OMS.

Le groupe ”salue les progrès réalisés par le Conseil exécutif concernant le 14e programme général de travail de l’OMS”, a t-il dit.

”Tout en  recommandant sa validation par cette assemblée, il convie les Etats et les autres parties à agir pour la mise en œuvre efficace et équitable de ce programme qui vise à améliorer la santé mondiale, particulièrement pour les populations fragiles”, a ajouté le diplomate sénégalais.

Ainsi, les Etats francophones ont appelé à mettre en avant ”l’importance primordiale d’une approche fondée sur les droits humains dans l’ensemble des domaines d’action de l’organisation”.

”Le Groupe renouvelle son soutien aux actions de l’OMS et sa contribution à surmonter les nombreux défis auxquels le monde se trouve confronté dans le domaine de la santé publique mondiale, dans un contexte marqué par une multitude de crises et appelle à la fin des hostilités dans toutes les régions car la paix est une condition fondamentale de la santé”, a notamment souligné le diplomate sénégalais.

Le groupe ”se félicite également de la tenue en 2023, en présence du Directeur général de l’OMS, d’un échange francophone sur les progrès en matière de production de vaccins à ARN messager, avec un accent sur l’expérience de quatre pays francophones bénéficiaires”.

Selon lui , ”cet échange francophone a souligné les actions menées, les défis, ainsi que les prochaines étapes, notamment les priorités permettant d’assurer la réussite de ce processus”.

Le Groupe francophone a rappelé la place fondamentale du respect du multilinguisme au sein de l’OMS au vu de l’importance de ses missions.

SKS/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-STUPEFIANTS / Kolda : 108 kg de cocaïne saisis par la douane de Kalifourou

Kolda, 15 juin (APS) – La brigade commerciale des douanes de Kalifourou (sud) a sais…