Kolda, 23 avril (APS) – Le directeur régional de la santé de Kolda (Sud), Dr Yaya Baldé, a plaidé mardi pour le renforcement du personnel médical de cette région qui doit, selon lui, être dotée d’un centre hospitalier de niveau 2.

”Les ratios que nous avons donnent l’impression que nous avons du personnel de santé qualifié partout, alors qu’il y a une mauvaise répartition des ressources dans la région, avec un déficit d’une trentaine de sages-femmes dans des postes de santé”, a-t-il expliqué.

Pour certaines spécialités, Kolda accuse un gap, notamment dans la gynécologie et la pédiatrie, a-t-il dit, relevant que l’affectation d’un réanimateur est devenue une urgence pour la région.

Il a rappelé que le centre hospitalier régional de Kolda est construit sur un site inondable,  source de divers problèmes pendant la saison des pluies.

En raison de sa ”position géographique” et de sa population qui ”avoisine un million d’habitants”, la région “mérite un hôpital de niveau 2”, insiste Dr Yaya Baldé.

Le directeur régional de la santé a également plaidé pour la construction de logements pour les sages-femmes, notamment dans les postes de santé éloignés pour faciliter la continuité des services et la sécurité des agents.

Evoquant le chantier du centre de santé de Médina Yéro Foula, l’ancien médecin-chef de région a souligné l’importance de l’achèvement de ces travaux pour améliorer les conditions de travail du personnel soignant et l’offre de services des soins pour les populations du département.

Parlant de la lutte contre la mortalité infantile, il s’est réjoui de voir que la région a fait des nombreux progrès avec moins de 20 décès notés en 2023.

MG/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …