Kolda, 5 avr (APS) – Un bras de fer semble s’installer depuis quelques mois à la gare routière de Kolda (sud) autour de la gestion de fonds publics et l’acquisition de nouveaux véhicules.

Les problèmes sont partis d’un détournement présumé de 64 millions de francs et de l’acquisition de cinq véhicules pour un montant de 140 millions de francs CFA.

Dans une déclaration à des journalistes, un collectif regroupant les transporteurs a dénoncé la gestion du président de la gare routière de Kolda dont le mandat “a expiré depuis le mois de septembre”.

“Nous avons réclamé des comptes sur la gestion avec notamment 64 millions disparus, et pire, le président a obtenu 5 véhicules à un coût unitaire de 28 millions sans aucune information et justification sur ces agissements. Tout ce que nous réclamons, c’est la lumière sur ces affaires”, a martelé Lamine Kane Baldé, porte-parole de ce collectif de transporteurs.

Il a par ailleurs réclamé le renouvellement des instances du bureau de la routière, le mandat de l’actuel président et des membres du bureau ayant selon lui “expiré depuis le mois de septembre”.

“Nous avons été rencontrer tous les acteurs impliqués dans le processus de renouvellement du bureau de la gare routière”, mais “jusque-là, nous constatons que malgré la fin de son mandat, le président continue à exercer et faire des dépenses pour le compte de la gare routière. Nous réclamons la tenue d’une élection pour élire un nouveau bureau”, a déclaré M. Baldé.

Interpellé à ce sujet, le président incriminé a dit ne pas pouvoir se prononcer sur la question “pour le moment”.

Le collectif des transporteurs de Kolda annonce malgré tout poursuivre ses actions sur cette question, “sans céder à la violence”, pour obtenir gain de cause dans cette affaire qui a fini de polluer l’atmosphère entre différents responsables du secteur du transport à Kolda.

MG/BK/AKS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…