Khouribga (Maroc), 14 mai (APS)- le film “Kipou” du réalisateur sénégalais, Abdoulaye Sow,  a reçu une mention spéciale du jury court métrage, samedi, lors de la clôture de la 23ème édition du Festival international du cinéma africain de Khouribga, a constaté l’envoyée spéciale de l’APS.

Le jury a salué la thématique abordée dans le film notamment le sujet relatif à l’éducation véhiculé.

Le court métrage »Kipou » de 14 minutes, du Sénégalais Abdoulaye Sow, a été projeté à la 23ème édition du Festival international du cinéma africain de Khouribga (FICAK) en présence du réalisateur.

Seul film sénégalais en compétition cette année à Khouribga, Kipou, nom d’un chaton du film, raconte l’histoire d’Aïssatou, une fillette de 11 ans désireuse d’aller à l’école contre la volonté de son père qui redoute que ce choix ne l’entraine dans la débauche.

Déterminée à apprendre à lire et à écrire et soutenue par sa mère, la jeune fille se lie d’amitié avec une camarade, sa voisine, qui lui donne des cours particuliers en échange de son chaton.

Le court métrage, sorti en 2021, est un véritable ‘’plaidoyer pour l’éducation, l’amitié et aussi un hommage aux mères’’, a dit son réalisateur, Abdoulaye Sow.

»Ce film est un hommage aux mères qui n’ont jamais été scolarisées (…) », précise le réalisateur.

Le Grand prix Ousmane Sembène est revenu au film “Shimosie” (Fosse en swahili) de la réalisatrice Angela Wanjiku Wamal du Kenya. Ce film traite d’une histoire de crime de punition, de traumatisme et de rédemption. Il met en lumière Shimonie, une ville portuaire à l’extrême sud du Kenya, devenue ville touristique où vit Geoffrey, un brillant enseignant d’anglais qui a commis une homicide et a purgé sa peine de sept ans s’y rend pour retrouver quiétude.

Le directeur du festival Iz-eddine Gourirran a exprimé sa satisfaction quant au déroulement de cette édition du Ficak 2023 où  “toutes les activités, tenues à l’heure, ont été riches en contenu”.

Palmarès

Longs métrages

-Grand Prix Ousmane Sembène : “Shimonie” de Angela Wanjiku Wamal (Kenya)

-Prix du jury Nour-Eddine Saïl : “L’oasis des eaux gelées” de Raoul Sebbahi (Maroc)

-Prix de la meilleure réalisation irisa Ouédraogo : “19B” de Ahmed Abdella (Egypte)

-Prix du meilleur scénario Samir Farid : “Sadrack” de Narcisse Wandji (Cameroun)

-Prix du premier rôle masculin Mohamed Bastaoui : l’acteur Sayed Ragab dans “19B” (Egypte)

-Prix du premier rôle féminin  Amina Rachid : l’actrice Nimo Loveline dans “La plantation des planteurs” (Cameroun)

-Mention spéciale à l’actrice Fatma nager dans son rôle dans le film “Jalaldine” (Maroc)

Courts métrages

-Grand prix Nejip Ayed : “Ziwa” de Samuel Tebadeke (Ouganda)

-Prix du jury Paulin Soumanou Vieyra : “Dear Ward” de Maria El Sharkawy (Egypte)

-Mention spéciale au réalisateur de “Kipou” Abdoulaye Sow (Sénégal)

-Mention spéciale au réalisateur de “Fabula”  Elyses Jerridi (Tunisie)

-Prix Don Quichotte : “Jallaldine” de Hassan Benjelloum (Maroc)

-Mention spéciale au film “Le courage de plus” de Billy Touré et Laurent Chevalier (Guinée Conakry)

-Prix de la critique africaine : “L’oasis des eaux gelées” de Raoul Sebbahi (Maroc)

-Mention spéciale au film “19B” de Ahmed Abdella (Egypte)

 

FKS/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…