Kédougou 12 sept (APS) –  Le calme est revenu, mardi, dans la commune de Khossanto et au village de Mama Khono après les affrontements survenus la veille entre les jeunes et les forces de l’ordre, lesquels se sont soldés par deux morts et quatorze blessés, a appris l’APS.

Deux personnes ont été tuées lundi après-midi lors des manifestations qui ont éclaté le même jour  dans la commune de Khossanto, dont les jeunes et ceux du village de Mama Khono (Kédougou, est) protestent contre la modification de l’arrêté du préfet du département de Saraya sur le recrutement de la main d’œuvre locale non qualifiée.

Les manifestants ont barré la route reliant Sabodala à Bembou à l’aide de débris de briques, de branches et de troncs d’arbre, bloquant toute circulation dans la zone.

Ce mardi, la circulation était encore bloquée à cause des barricades dressées par les jeunes et plusieurs commerces du marché central de Bélédougou sont restés fermés, ont confié des sources faisant étant d’une présence renforcée de forces de l’ordre.

Le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Abdoulaye Diome, et le ministre des Mines et de la Géologie, Oumar Sarr, sont attendus à Kédougou à 12 heures pour un Comité régional de développement (CRD) spécial.

PID/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Forail de Dahra Djioloff : un gendarme poignardé par un voleur présumé

Linguère, 19 mai (APS) – Un gendarme a été poignardé à deux reprises par un voleur p…