Kédougou 8 mars (APS) –  L’amicale des femmes de la mine d’or de Mako, dans la commune de Tomboronkoto (Kédougou, sud-est), a plaidé, vendredi, pour une amélioration des conditions de travail à la société minière Pettowol mining company.

”En cette journée internationale de la femme, nous saisissions cette occasion pour exprimer nos préoccupations et aspirations en vue d’une amélioration des conditions de travail au niveau du site de la société minière PMC”, a déclaré Diaba Kanté, vice-présidente de l’amicale des femmes de la mine d’or de Mako de la société minière Pettowol mining Company.

Elle s’exprimait à la célébration de la journée internationale des droits de la femme à Kédougou en présence de la présidente de l’amicale docteur Amadou Bineta, des femmes de la mine d’or de Mako et du manager principal des opérations minières de PMC et de l’AMS.

”Ici à Mako aujourd’hui il s’agit de concilier la vie de famille et la vie professionnelle parce que les femmes jouent un rôle crucial dans le secteur minier tout en assurant leurs responsabilités familiales. Et nous sommes convaincues que la participation active dans la gestion de notre environnement de travail et de notre vie familiale est essentielle”, a-t-elle souligné.

La vice-présidente a remercié le directeur général des opérations minières de PMC pour tous les efforts en faveur des femmes de la mine d’or de Mako.

L’amicale des femmes de la mine d’or de Mako a soumis quelques doléances à la société minière Pettowol mining company pour une amélioration continue du programme de leadership féminin.

”Nous voulons l’intégration d’une ligne budgétaire dédiée aux femmes de la mine et une facilitation de la création des projets génératrices de revenus afin d’améliorer les conditions de vie des jeunes filles des villages environnants. Et nous voulons des promotions à l’intérieur de la mine ou à l’étranger”, a-t-elle plaidé.

L’amicale a noté avec satisfaction l’engagement de l’entreprise minière de Pettowol mining Company qui a investi dans le soutien et le développement économique des femmes impactées par des opérations minières.

”Nous croyons ferment à l’autonomisation des femmes qui est un levier essentiel pour promouvoir l’égalité des genres et favoriser la croissance économique inclusive et durable. Et nous aussi voulons promouvoir un leadership fort pour contribuer efficacement à la productivité de l’usine et mettre notre expertise au service des jeunes et adolescents des villages environnants et impactés de la mine”, a-t-elle ajouté.

Mme Kanté a invité la société minière de PMC à investir sur les programmes dédiés aux femmes des communautés environnantes qui peuvent avoir un impact très positif.

”Nous voulons créer un socle très fort avec les femmes des villages impactées des opérations minières en vue d’une synergie d’action qui va nous amener à des activités qui pourront être bénéfiques pour nous mères de famille et nos enfants”, a-t-elle expliqué.

La journée a été clôturée par une remise symbolique de diplôme de reconnaissance et une enveloppe de 25 mille francs à une vingtaine de femmes mères de la mine de Mako.

PID/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITES / Bourses d’études : des réponses seront trouvées bientôt, promet Abdourahmane Diouf

Dakar, 16 avr (APS)  – Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et …