Kédougou, 11 juin (APS) – L’ONG Free the slaves a fait un don de congélateurs solaires et électriques et de matériel agricole et de restauration à vingt-cinq  filles de familles vulnérables des sites d’orpaillage de la région de Kédougou.

”C’est une activité d’envergure parce qu’elle rentre dans le cadre d’un projet de lutte contre la traite des personnes notamment l’exploitation sexuelle des filles et des femmes”, a expliqué Issa Saka, directeur général de l’ONG Free the slaves Afrique de l’Ouest.

Il s’exprimait, ce mardi, à la chambre de commerce de Kédougou, lors la cérémonie de remise du don, en présence du préfet dudit département, El Hadj Malick Sémou Diouf.

Issa Saka a déploré l’exploitation des jeunes filles, la déperdition scolaire et les questions de santé et environnemental sur les sites d’orpaillage de Kédougou.

”Nous avons décidé au niveau de l’organisation de faire la prévention et d’appuyer des filles issues des familles vulnérables et qui sont dans des activités économiques ou non afin de les autonomiser pour qu’elles puissent faire face aux tentations de l’exploitation sexuelle”, a-t-il dit.

Le préfet du département de Kédougou, El Hadj Malick Sémou Diouf, qui a présidé la cérémonie de remise du don, a salué cette initiative de l’ONG Free the slaves.

”C’est pour aider les communautés vulnérables avec des activités génératrices de revenus vivant sur les sites d’orpaillages de Kédougou et peut être à partir de ces activités économiques elles pourront se prendre en charge et leurs familles”, a-t-il dit.

PID/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HAJJ-SANTE / Coronavirus : 78 cas positifs détectés parmi les pèlerins sénégalais de retour de La Mecque

Dakar, 24 juin (APS) – Soixante-dix-huit cas positifs au coronavirus ont été détecté…