Kaolack, 10 avr (APS) – Le Khalife général de Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass, a invité les citoyens à accepter les divergences de points de vue, estimant qu’elles ne doivent pas impacter ‘’négativement’’ les liens qui unissent les personnes.

”La divergence de points de vue entre les individus et les communautés ne doit nullement changer en rien les liens qui unissent les personnes. Le plus important, c’est que toutes les retombées des différentes réflexions puissent profiter au Sénégal et aux Sénégalais’’, a-t-il notamment fait valoir après la prière de l’Aid-el-fitr dirigée par Cheikh Mouhamadoul Mahi Aliou Cissé, imam intérimaire de la grande mosquée de Médina Baye.

Le chef religieux reste ‘’convaincu’’ que les divergences d’opinions ou de points de vue ne peuvent, ‘’en aucun cas’’, déteindre sur les relations amicales, fraternelles, sociaux, familiaux, etc., entre les Sénégalais qui doivent promouvoir les bonnes relations entre eux.

”Ça ne doit pas impacter négativement les bonnes relations qui doivent être de mise entre nous’’, a-t-il insisté tout en priant pour les autorités sénégalaises qui travaillent ‘’inlassablement’’ pour la sécurité et le développement du pays, mais aussi la paix, la concorde, la cohésion nationale et le bon fonctionnement des différents secteurs d’activités.

Il a particulièrement prié pour le président de la République, Bassirou Diomaye Diakhar Faye et pour gouvernement dirigé par le Premier ministre Ousmane Sonko, soulignant que ”lui (le chef de l’Etat) et ses collaborateurs ne veulent que du bien pour notre pays”. ”Que Dieu les assiste dans leurs missions !’’, a prié le khalife de Médina Baye.

”Nous ne voulons que la paix et la stabilité du pays, nous recherchons rien pour nos propres intérêts. Nous devons accompagner ceux qui sont mis aux postes de responsabilité dans pays par la volonté de Dieu, sans attendre aucun privilège. Mais nous souhaitons que nos autorités nous assurent la paix et la sécurité pour que nous puissions mener à bien toutes les activités pour lesquelles nous sommes sur terre’’, a déclaré Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass.

Dans son sermon fait en arabe et en wolof, Cheikh Mouhamadoul Mahi Aliou Cissé, imam intérimaire de la grande mosquée de Médina Bayequi a dirigé la prière a rappelé les recommandations faites aux musulmans à l’occasion de la fête de l’Aid-el-fitr notamment la ‘’Zakat’’ communément appelée ‘’Mouroum koor’’, qui est une ‘’obligation’’ pour tout fidèle musulman.

Imam Cissé a prié pour la paix au Sénégal et dans le monde particulièrement au Soudan.

ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Thiaroye Gare : le maire mobilise les acteurs pour une réussite de la Journée d’investissement humain

Thiaroye Gare, 30 mai (APS) – Mbaye Sène, le maire de Thiaroye Gare a rencontré jeud…