Kaolack, 10 juin (APS) – L’Amicale des infirmiers chefs de poste (ICP) du district sanitaire de Kaolack (centre) a remis un important lot de divers produits à la pouponnière Lamine Coulibaly située à Bongré, un des quartiers de la capitale du Saloum, a constaté l’APS.

Ce don est composé de couches, des produits détergents tels que le savon, l’eau de  javel, entre autres.

‘’Dans notre démarche, nous avons d’abord décidé de venir demander à la responsable de la pouponnière pour qu’elle nous fasse l’expression de leurs besoins’’, a expliqué Mouhamadou Nourou Sow, président de ladite amicale.

Leur geste a été fait dans le cadre de la Journée internationale de l’infirmier qui est célébrée le 12 mai de chaque année. Kaolack a choisi, cette année, le 10 juin pour la commémorer à travers plusieurs activités dont un panel sur le thème : ‘’Formation et pratique infirmières’’.

Cette amicale a mis à profit cette journée pour mener des activités sociales dont ces produits mis à la disposition de cette structure de prise en charge de la petite enfance défavorisée, la circoncision de 170 enfants essentiellement des talibés (élèves coraniques) qui constituent des couches vulnérables.

Pour la responsable de la pouponnière Lamine Coulibaly, Fasseyni Ndiaye Diaw, a adressé ses remerciements aux membres de l’Amicale des ICP du district sanitaire tout en sollicitant l’appui de bonnes volontés pour venir en aide à sa structure.

‘’Je remercie vivement les membres de l’amicale pour leur geste que nous apprécions à sa juste valeur. Puisque nous avons en charge des enfants de bas âge très vulnérables à certaines maladies dans la mesure où les structures sanitaires demeurent leur deuxième foyer, nous invitons les ICP à venir au moins une fois par semaine ou tous les quinze jours pour consulter les enfants’’, a lancé Mme Diaw.

Cette pouponnière prend actuellement en charge 26 enfants de 0 à deux ans qui ont perdu soit leurs mamans, soit abandonnés ou de mères déséquilibrées. Ce chiffre peut augmenter du jour au lendemain, alors que la structure a une capacité d’accueil de 32 enfants.

‘’Prendre en charge des enfants en bas âge n’est pas facile, surtout que le lait dont ils ont besoin coûte cher. Nous ne vivons que des dons et si nous en manquons, cela impacte négativement sur leur prise en charge’’, a confié Fasseyni Ndiaye Diaw.

Le président de l’Amicale des ICP du district sanitaire dit avoir bien reçu l’appel de la pouponnière, promet de s’en ouvrir à sa hiérarchie afin que le nécessaire se fasse au profit de ces enfants.

‘’Nous sommes vraiment disposés à les accompagner dans ce sens’’, a rassuré Mouhamadou Nourou Sow.

ADE/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-COOPERATION / UE : le président Faye veut un partenariat ‘’repensé, rénové et fécondé par une vision partagée’’

Dakar, 23 avr (APS) – Le président Bassirou Diomaye Faye a fait part lundi de sa volonté d…