Kaffrine , 19 avr (APS) –  L’inspection d’Académie (IA) de Kaffrine (centre) déclare recourir aux classes multigrades afin de combler son déficit d’enseignants et maintenir le cap à travers de bon résultats scolaires. 

”La région de Kaffrine est confrontée certes à un déficit d’enseignants, mais des stratégies ont été trouvées avec les classes multigrades pour accompagner les enseignants en les formant. Cette approche nous a permis de maintenir le cap et obtenir aujourd’hui de bons  résultats”, a dit Abdoulaye Wade, l’inspecteur d’académie de Kaffrine.

Il s’exprimait lors de la revue annuelle conjointe (RAC) du secteur de l’éducation de la région de Kaffrine, présidée par le gouverneur El Hadji Bouya Amar, en présence de plusieurs acteurs du secteur éducatif.

Selon lui, des résultats satisfaisants ont été enregistrés dans l’ensemble grâce à l’approche recourant aux classes multigrades.

Abdoulaye Wade a relevé que le principal problème de l’académie de Kaffrine, est lié aux faibles taux bruts de scolarisation et de préscolarisation. 

”Le taux brut global de préscolarisation réalisé en 2023 par l’académie est à 0 9,4%, contre 19,6% au niveau national, tandis que pour l’élémentaire, le taux brut de scolarisation se situe à 44% en 2023, alors que la moyenne nationale est de 81,9%”, a-t-il indiqué.

Pour y remédier, Abdoulaye Wade signale que l’académie de Kaffrine est en train de voir, avec la communauté éducative et les autorités administratives, les stratégies à dégager pour prendre en charge ces questions, afin d’aller vers des modèles alternatifs.

Concernant les indicateurs de participation de l’académie aux différents concours nationaux, il a admis  qu’il y a  des ”difficultés” à ce niveau, informant que des activités sont mises en œuvres dans le cadre d’un projet académique, pour enregistrer des résultats satisfaisants.

Toutefois, il a reconnu de grands bonds en avant au niveau national aux examens du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) où l’académie de Kaffrine est sortie en tête et du Brevet de fin d’études moyenne  (BFEM), où s’est classée deuxième.

M. Wade a plaidé pour l’érection d’un lycée technique dans la région de Kaffrine et compte organiser une conférence avec les différents acteurs pour améliorer le taux brut de scolarisation dans la région.

CTS/AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …