Kaffrine, 8 jan (APS) – Le village de Sikilo, théâtre d’un accident mortel il y a un an, a abrité, lundi, une séance de prières pour les victimes de cette tragédie qui avait marqué les esprits.

Une quarantaine de personnes avaient trouvé la mort dans cet accident survenu à six kilomètres de la ville de Kaffrine.

Assis sur des nattes en face du lieu de la tragédie, les visages tristes, des habitants de Sikilo ont récité le Coran, formulé des prières pour les victimes en présence du Khalife des Khadres à Kaffrine, Serigne Bassirou Kounta, du maire de la commune de Kahi, El Hadji Aliou Diané, des acteurs du transport, du chef de village de Sikilo, El Hadji Alimou Diaby.

Le président du regroupement des chauffeurs de Kaffrine, Zakaria Sow, a plaidé à cette occasion pour l’élargissement de la route, appelant également les conducteurs à la prudence.

Le village de Sikilo dont le habitants ont été les premiers sur les lieux de l’accident n’oubliera jamais cette nuit tragique, a déclaré Alassane Ba, membre du comité d’organisation de la journée de prières.

Le maire de la commune de Kahi, El Hadji Aliou Diané, a salué l’initiative des habitants de Sikilo d’organiser cette séance de prières, soulignant qu’il est grand temps d’ériger des ralentisseurs sur cet axe 2 pour diminuer les accidents.

L’accident de Sikilo, dans la région de Kaffrine (centre), restera dans les annales comme l’évènement ayant le plus tristement marqué les esprits en  2023, avec 40 morts et de nombreux blessés graves, un bilan qui en fait le plus meurtrier de ces dernières années.

Le drame s’est produit dimanche 8 janvier vers 3 heures 30, sur la route nationale N°1 à hauteur de la localité de Sikilo (six kilomètres de Kaffrine).

L’éclatement d’un pneu serait à l’origine de l’accident impliquant deux bus qui sont entrés en collision, à six kilomètres de Kaffrine.

A la suite de la tragédie, le président de la République Macky Sall avait décrété un deuil national de trois jours, avant d’annoncer  un conseil interministériel pour ‘’la prise de mesures fermes sur la sécurité routière et le transport public des voyageurs.

CTS/OID

 

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-UNIVERSITE-HUMEUR / Université de Bambey : les enseignants vacataires décrètent trois jours de grève

Bambey, 4 mars (APS) – Le Collectif des enseignants vacataires de l’université…