Kaffrine, 17 mars (APS) – Aliou Mamadou Dia, candidat du Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) à l’élection présidentielle du 24 mars, a promis, s’il était élu à la magistrature suprême du pays, de résoudre le problème des inondations de Kaffrine.

”Kaffrine n’a pas d’assainissement. Une ville comme Kaffrine, capitale régionale, doit avoir un système d’assainissement. Chaque année, les populations souffrent des inondations”, a dit Aliou Mamadou Dia lors de sa caravane de campagne qui la conduit dans beaucoup de localités de la région.

 

”Ma spécialité, c’est la gestion des inondations et je m’engage ici : si je suis élu président de la République, ce seront des vieux souvenirs, car je l’ai réglé déjà dans beaucoup de pays en Afrique”, a-t-il notamment, annonçant que son premier chantier ”c’est l’agriculture avec la maitrise de l’eau et la mécanisation”.

”J’invite les jeunes au retour vers l’agriculture. Je crois qu’il nous faut changer de politique agricole pour davantage aider les paysans”, a-t-il lancé, estimant que pour redynamiser l’agriculture, ”il faut se baser sur les trois F : formation, foncier et financement”.

”Je m’engage à mettre en place une usine de transformation des céréales à Kaffrine, qui va créer beaucoup d’emplois à travers des unités de transformation et des usines”, a-t-il poursuivi. Pour lui, ”seule l’agriculture peut développer le Sénégal”. ”Nous allons reformer la banque agricole et y mettre beaucoup d’argent. Je promets ici que le siège de cette banque va se trouver à Kaffrine, car Kaffrine reste une région agricole”, a-t-il conclu.

CTS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE / Dakar et Banjul invités ‘’à jouer un rôle pilote’’ dans le processus d’intégration sous-régionale

De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall Banjul, 19 avr (APS) – Le minis…