Matam, 4 mars (APS) – Les industries extractives présentes dans la région de Matam ont contribué au budget de l’Etat du Sénégal à hauteur de 1 milliard 986 millions 786. 839 francs CFA en 2022, indique l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE) dans son dernier rapport.

Ce document présenté lundi au cours d’un comité régional de développement (CRD) détaille la contribution au budget national des entreprises exerçant dans la région de Matam, dont la Société minière de la vallée (SOMIVA).

La contribution de la SOMIVA s’élève à 1 milliard 926 millions 926.504 francs CFA, celle de Kanel Ressources s’établissant à 13 millions 632. 000 CFA contre 6 millions 650 000 francs CFA représentant l’apport de la SOMA au budget du Sénégal.

Le rapport souligne également que pour l’année 2022, la production des industries extractives s’élève à 549 556 tonnes, soit près de 20 000 tonnes de plus que celle de 2021 qui s’était établie à 531.520 tonnes.

Il estime à 56 milliards 442 millions 979 mille 011 francs CFA la valeur de la commercialisation de la production minière en 2022, ajoutant que pour les paiements sociaux, la Société minière de la vallée a dépensé “de manière volontaire” la somme de 54 millions 385 155 francs CFA.

AT/BK/SMD

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COMMERCE-COLLECTIVITES / Thiès : les pouvoirs publics en croisade contre l’occupation anarchique autour du marché central

Thiès, 19 avr (APS) – Des commerçants et occupants du marché central de Thiès interr…