Dakar, 25 août (APS) – Le président de la Fédération sénégalaise de karaté et disciplines associées (FSKDA), Mouhamed El Moctar Diop, a inauguré, vendredi, le nouveau Centre d’entrainement et de perfectionnement de karaté en présence de l’ambassadeur du Japon au Sénégal, Izawa Osamu, a constaté l’APS.

Cette infrastructure est un don du gouvernement japonais construit dans l’assiette foncière du Stade Léopold Sédar Senghor pour un montant de 51 millions de francs CFA. Sa réalisation découle d’une initiative menée lors de la visite, au Sénégal, du secrétaire général de la Fédération mondiale de karaté, Toshi Nagura avec l’appui du secrétaire général du Comité national olympique et sportif sénégalais (CNOSS), Seydina Diagne.

”Ce centre d’entrainement dédié principalement à nos équipes nationales nous permettra sans nul doute de réaliser nos programmes de détection, de préparation et de renforcement des capacités de nos élites et de nos jeunes pour une participation plus qu’honorable aux Jeux Olympiques de la Jeunesse(JOJ) de Dakar 2026”, a dit le président de la FSKDA, Mouhamed El Moctar Diop.

”Il va permettre également à nos techniciens d’accomplir leur mission convenablement”, a-t-il ajouté, soulignant que ”les satisfactions obtenues au niveau des résultats des athlètes, coaches et arbitres sénégalais lors des dernières compétitions internationales témoignent du dynamisme du karaté sénégalais et de l’excellent travail mené par les experts et les professeurs de salle”.

‘’C’est un acte très fort du gouvernement japonais qui a bien voulu mettre à notre disposition ce Centre que le karaté sénégalais attendait depuis longtemps. C’est un rêve qui devient une réalité’’, a dit M. Diop avant d’exprimer ”toute (sa) gratitude au gouvernement japonais, à son peuple et à sa fédération de karaté pour la réalisation de ce centre”.

Par ailleurs, il a souligné leur ambition de mettre en place une académie sur le site pour mieux préparer les jeunes, invitant l’Etat à accompagner davantage les différentes fédérations qui doivent participer aux JOJ, ce qui permettrait aussi à la fédération d’aller de l’avant et de ”reprendre sa position de leader au niveau africain”.

Il a annoncé une série de signatures de conventions, prochainement, avec les fédérations italienne et marocaine pour que nos athlètes puissent aller se préparer et revenir.

L’ambassadeur du Japon au Sénégal, Izawa Osamu s’est pour sa part réjoui de l’inauguration de ce centre d’entrainement et de perfectionnement de karaté. Le diplomate dit espérer qu’avec cette infrastructure que ”beaucoup de jeunes karatékas sénégalais pourront gagner plusieurs médailles lors des Jeux olympiques de la jeunesse de 2026”.

AN/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION-SOCIETE / L’IFAN présente trois travaux de recherche pour aider à mieux comprendre les inégalités de genre

Dakar, 28 mai (APS) – L’Institut fondamental d’Afrique noire de l’Université Cheikh Anta D…