Dakar, 22 mars (APS) – L’association nationale des imams et oulémas du Sénégal a lancé, vendredi, un appel aux Sénégalais pour un scrutin “pacifique” à l’occasion de l’élection présidentielle dont le premier tour est prévu ce dimanche.

“Au peuple Sénégalais chers compatriotes, notre pays se prépare à élire son 5e Président ce 24 mars 2024. A cette occasion, nous imams et oulémas, dans notre mission d’éducateurs et de modérateurs de la société, lançons un appel aux Sénégalais pour un scrutin pacifique”, ont exhorté ces religieux musulmans dans un communiqué parvenu à l’APS.

Les Sénégalais sont appelés aux urnes, dimanche, pour élire le successeur de Mack Sall qui termine son dernier mandat le 2 avril.

Selon l’association des imams et oulémas du Sénégal, “cette échéance est une mise à l’épreuve d’un test de notre engagement civique, de notre maturité politique et de notre esprit démocratique”.

Dix-sept candidats sont en lice, tandis que la campagne électorale ouverte 9 mars dernier à zéro heure s’est achevée vendredi à minuit.

Pour les imams et oulémas du Sénégal, le scrutin du dimanche est “un défi à notre unité nationale, à notre sens de la mesure, notre amour de la paix, pendant et après l’échéance”.

Aussi, appellent-ils les électeurs à “remplir leur devoir civique avec une conscience éclairée en se laissant guider par le seul intérêt du pays”.

“Epargnons notre pays des faits et gestes, qui font éprouver inquiétudes, honte et souffrances”, peut-on encore lire dans cette déclaration.

ABB/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-COMMERCE / Matam : plaidoyer pour le renforcement du personnel de contrôle des prix

Matam, 16 avr (APS) – Amadou Kébé Sakho, agent d’exécution au service régional du co…