Dakar, 17 mai (APS) –  La Journée  mondiale de l’hypertension artérielle est célébrée cette année autour du thème : ‘’Mesurez votre tension artérielle avec précision, contrôlez-la et vivez plus longtemps’’, indique un communiqué du ministère de la Santé et de l’Action sociale.

Cette journée sera l’occasion de sensibiliser les populations sur les risques dus à cette pathologie, communément appelée ”le tueur silencieux”, mais aussi sur ses complications, pour fournir de l’information sur sa prévention, sa détection et son traitement, souligne le texte.

L’hypertension artérielle (HTA) est définie comme ‘’une augmentation de la pression au niveau des artères avec une pression artérielle élevée supérieure à 140/90mm hg”, selon le ministère de la Santé.

‘’C’est un facteur de risque cardio-vasculaire majeur, multipliant par 7 à 9 le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC) et par 5 le risque d’insuffisance cardiaque et par 3 celui de la coronaropathie”, explique-t-il.

La HTA responsable de 19% des décès dans le monde

Dans le monde,  ‘’au moins 970 millions de personnes ont une tension artérielle élevée et 19% des décès sont liés à cette pathologie”, signale le ministère de la Santé. Il relève que parmi ces hypertendus, environ 640 millions vivent dans les pays en développement.

Le communiqué souligne que ‘’la survenue de l’HTA est favorisée par l’âge de plus de 40 ans, la sédentarité, le surpoids et l’obésité, l’alimentation trop salée, trop grasse, le diabète, un antécédent familial d’hypertension artérielle”.

Pour  les moyens de prévention, il encourage  des mesures telles qu’une alimentation équilibrée, pauvre en sel et matières grasses, riche en fruits, légumes et poissons,  une  activité physique régulière de 30 à 45 minutes, au moins 3 à 4 fois par semaine (marche, course à pieds, vélo, natation, …).

Toutefois,  le communiqué indique que la lutte contre l’HTA constitue un défi pour le MSAS. Il signale l’élaboration à cet effet de stratégies de lutte contre les maladies cardio-vasculaires visant à réduire la prévalence de l’HTA mais aussi les complications liées à cette pathologie.

Ces stratégies reposent essentiellement sur le renforcement du dépistage de l’HTA au sein des communautés, du diagnostic précoce et de la mise sous traitement des patients hypertendus ainsi que le suivi régulier pour assurer le contrôle de la maladie.

Selon le texte, la Direction de la maladie en charge de cette pathologie  a révisé le document de normes et protocoles de prévention et de prise en charge du diabète et de l’HTA. Elle a  élaboré des normes et protocoles de prise en charge des urgences cardio-vasculaires (Infarctus du myocarde, traumatismes vasculaires) et des accidents vasculaires cérébraux.

L’objectif vise à harmoniser la prise en charge de ces pathologies dans les structures de santé  et renforcer les compétences des prestataires de santé des centres et postes de santé.

Le MSAS a également mis à la disposition de la population et des prestataires de santé, la solution digitale ”Saytu tension”, qui vise à renforcer la sensibilisation, le dépistage et le suivi des patients hypertendus.

SKS/ADL/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées

Dakar, 14 juin (APS) – La ministre en charge des Pêches, des Infrastructures maritim…