Dakar, 2 fév (APS) – Habib Sy, candidat à l’élection présidentielle du 25 février, a réclamé, vendredi, une augmentation du temps de parole des postulants à la magistrature suprême sur la télévision publique, la RTS.

Il s’entretenait avec un journaliste de l’Agence de presse sénégalaise en marge du démarrage des enregistrements des premiers messages des candidats à l’élection présidentielle pour les besoins d’une émission consacrée à la campagne électorale.

L’émission intitulée Journal de la campagne sera diffusée quotidiennement à partir de dimanche jour d’ouverture officielle de la campagne électorale devant durer 21 jours sous la supervision du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA).

“Trois minutes, c’est quand même peu pour des candidats qui veulent exposer, expliquer, décliner leurs programmes’’, a notamment déclaré le candidat.

Appelant le CNRA à davantage faire preuve de compréhension, Habib Sy a demandé, ‘’dans la mesure du possible’’ à ce que ce temps de parole passe de 3 à 5 minutes pour chacun des candidats à la présidentielle du 25 février.

CS/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…