Sédhiou, 10 jan (APS) – Les adjoints au maire doivent bénéficier d’un statut permettant de prendre en charge leurs préoccupations, estiment leurs collègues des communes du département de Goudomp (sud).

“C’est à partir de la définition de notre statut que nous pourrons demander aux pouvoirs publics un certain nombre d’avantages liés à notre travail”, a déclaré l’adjoint au maire de la commune de Simbandi Brassou, Idrissa Seydi.

S’exprimant en marge d’un conclave des adjoints au maire des quinze communes du département de Goudomp, à Yarang Balante, il a souligné l’urgence de mettre en œuvre le statut des adjoints au maire pour mieux prendre en compte leurs préoccupations. Il a cependant salué les efforts consentis par le chef de l’État, Macky Sall.

A partir de ce statut, dit-il, “nous pourrions juridiquement être protégés et pourquoi pas avoir une rémunération conformément aux textes en vigueur.”

M. Seydi indique que les adjoints au maire sont les élus les plus sollicités pour régler certains cas sociaux en l’absence du maire titulaire.

Il a par ailleurs sollicité l’augmentation de l’indemnité des adjoints au maire. “Il est évident que l’indemnité dédiée aux adjoints au maire est insuffisante au regard des sollicitations que nous recevons par jour de nos administrés. C’est pourquoi nous sollicitons l’augmentation considérable de notre indemnité”, a-t-il dit.

Les adjoints au maire du département de Goudomp ont demandé au ministre des Collectivités territoriales d’être leur interprète auprès du président de la République pour la prise en charge de leurs sollicitations.

MS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ENVIRONNEMENT / Nettoiement : le collectif des concessionnaires en grève illimitée à partir de jeudi (secrétaire général)  

Dakar, 22 juil (APS) – Le collectif des concessionnaires du nettoiement, a décidé d’…