Dakar, 9 août (APS) – Le directeur général du  Projet de promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides (PROMOGED) a annoncé, mercredi à Dakar, la livraison dès la fin du mois août de 29 points de collectes d’ordures dans des quartiers de Dakar.

‘’Nous sommes à la première phase qui permettra de livrer 63 points de regroupement normalisés dans la région de Dakar. A Dakar nous allons livrer 29 points de recoupements normalisés à la fin du mois août et les autres seront livrés en septembre”, a affirmé Ibrahima Diagne, directeur général de Promoged après avoir visité une dizaine de points de collecte disséminés dans plusieurs quartiers de Dakar .

‘’Sur les 29 sites qui doivent être livrés en fin août, les travaux sont réalisés à plus de 80%. Donc, il reste juste des travaux de finitions”, a-t-il-ajouté en soulignant également que chaque site portera un nom qui refléte l’histoire et la réalité du quartier d’implantation et va générer 3 emplois.

Ibrahima Diagne a rappelé que la réalisation de ces points de regroupement d’ordures entre dans le cadre d’un vaste chantier de construction de plus de 250 points de regroupements normalisés dans 7 régions d’intervention du projet au Sénégal .

Selon lui, un budget de 770 millions de FCA a été dégagé pour la réalisation des 250 points de collecte d’ordures qui seront des infrastructures de proximité au bénéfice des populations.

Ibrahima Diagne reconnaît toutefois ”qu’il y a un travail important de sensibilisation” à réaliser afin d’amener les populations à s’approprier ces points de collecte d’ordures.

”Ce qui reste à faire c’est la sensibilisation pour que les populations puissent en faire bon usage. C’est pourquoi, dans l’approche, nous avons organisé des forums de quartiers pour expliquer aux populations nos ambitions et également s’enquérir de leurs attentes”, a-t-il-dit.

Cette visite entre dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des activités du programme prioritaires de priorité (3P). Elle a permis de  s’assurer de la qualité des réalisations et de se fixer des orientations pour la finalisation urgentes des travaux, a-t-il-ajouté.

”Le projet de promotion de la gestion intégrée et la non-présentation déchets solides au Sénégal est mis en œuvre par l’état du Sénégal avec l’appui financier et technique de la Banque mondiale, de l’Agence française de développement et de l’Agence espagnole pour la coopération internationale de développement et la Banque européenne d’investissement”, renseigne un document du Promoged.

ABD/OID/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EUROPE-ECONOMIE-DROIT / Le droit économique, l’intelligence artificielle et la digitalisation au menu d’un colloque à Dakar

Dakar, 22 mai (APS) – L’université numérique Cheikh Hamidou Kane (UN-CHK, ex U…