Taïba Niassène (Kaolack), 28 jan (APS) –  Le ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a salué, samedi, à Taïba Niassène, dans le département de Nioro du Rip (Kaolack, centre), la ‘’vision éclairée’’ de Cheikh Al Islam El Hadji  Ibrahima Niass dit Baye dont la vie et l’œuvre ont ‘’positivement’’ impacté la société sénégalaise.

”Baye (1900-1975) était un éducateur sur les plans spirituel et temporel, exhortant même la population à s’acquitter du paiement de l’impôt. Ce qui est en phase avec le civisme fiscal’’, a déclaré M. Thiam qui s’exprimait lors de la cérémonie officielle du Gamou annuel de cette cité religieuse du département de Nioro du Rip.

Cet évènement religieux qui célèbre l’anniversaire de la naissance du fondateur de Médina Baye, dans la capitale du Saloum, s’est tenu ce week-end sous la présidence du khalife général, Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass.

Baye Niass qui a propagé l’Islam jusqu’en Chine est, selon le ministre, ‘’une fierté pour le Saloum de sa naissance, le Sénégal et l’Afrique”.

Serigne Mbaye Thiam, originaire du département du Nioro, a sollicité des prières pour une élection présidentielle pacifique le 25 février.

”On s’achemine vers cette élection qui s’accompagne souvent de heurts. Mais le Sénégal a une tradition démocratique qui fait qu’après chaque scrutin, le lendemain les gens vaquent à leur occupation’’, a-t-il souligné.

Le khalife Cheikh Mouhamadoul Mahi Ibrahima Niass, par ailleurs président de l’Union islamique africain (UIA), a magnifié l’enseignement des ancêtres, ”la tolérance, la paix et l’hospitalité’’ qui ”caractérisent le peuple sénégalais”.

MBT/ADE/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-NECROLOGIE / Décès de El Hadji Alé Niang, la “voix” de Bambey

Bambey, 27 fév (APS) – Le président des communicateurs traditionnels de Bambey (cent…