Dakar, 31 août (APS) – Le Secrétaire général de l’Onu, António Guterres, a fermement condamné le coup d’Etat comme moyen de résoudre la crise post-électorale au Gabon? où des militaires ont renversé le régime de Ali Bongo, rapporte Onuinfo, le site d’information onusien.

Le Secrétaire général de l’Onu ‘’condamne fermement la tentative de coup d’Etat en cours [au Gabon] comme moyen de résoudre la crise post-électorale”, a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric lors d’une déclaration de presse? mercredi.

Selon lui, António Guterres suit de très près l’évolution de la situation au Gabon.

‘’Il note avec une profonde inquiétude l’annonce des résultats des élections alors que des allégations de sérieuses violations des libertés fondamentales ont été signalées’’, a avancé M. Dujarric.

‘’Le Secrétaire général réaffirme sa ferme opposition aux coups d’Etat militaires’’, a-t-affirmé.

Il appelle tous les acteurs concernés à ”faire preuve de retenue, à engager un dialogue inclusif et constructif et à veiller à ce que l’État de droit et les droits de l’homme soient pleinement respectés”.

Le SG des Nations Unies a appelé également ‘’l’armée nationale et les forces de sécurité à garantir l’intégrité physique du président de la République et de sa famille’’, a-t-il dit? soulignant que ‘’l’ONU reste aux côtés du peuple gabonais’’.

Le Gabon est dirigé depuis mercredi par le général Brice Oligui Nguema, porté à la tête du Comité pour la transition et la restauration des institutions, qui a renversé le président Ali Bongo au pouvoir depuis 14 ans et qui venait juste d’être réélu à l’issue du scrutin présidentiel organisé samedi dernier.

FD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…