Dakar, 7 mars (APS) – L’opérateur de téléphonie Free Sénégal annonce avoir lancé depuis mardi 5 mars ses services de 5G au Sénégal, pour permettre à ses abonnés un “visionnage des vidéos en très haute définition”, un “téléchargement rapide des fichiers volumineux” et la possibilité de “participer à des réunions en visioconférence avec de nombreux interlocuteurs, sans interruption”.

Le lancement, par cet opérateur de la cinquième génération de réseau de téléphonie mobile, va également permettre aux usagers de “sauvegarder très rapidement des fichiers dans le cloud”, et d’y “accéder de manière […] fluide”, assure le département chargé de sa communication dans un communiqué.

“Avec ce déploiement historique”, Free Sénégal ouvre “la voie à une ère nouvelle de rapidité [et] de fiabilité”, lit-on dans le communiqué.

Lire aussi :

Téléphonie mobile : l’opérateur Free obtient une licence d’exploitation de la 5G

“La 5G n’est pas simplement une évolution, mais une révolution qui transformera la manière dont les Sénégalais vivent, travaillent et se connectent”, assure Mamadou Mbengue, le directeur général de Free.

“Avec une vitesse et une fiabilité exceptionnelle, la 5G de Free va bien au-delà de la simple amélioration de la connectivité. Elle offre des opportunités novatrices pour transformer le paysage des affaires au Sénégal. La 5G est une occasion sans précédent pour les entreprises sénégalaises d’évoluer [et] de se développer”, ajoute M. Mbengue dans le communiqué.

Free Sénégal ajoute que le déploiement de sa 5G se fera progressivement.

“Dans un premier temps, précise l’opérateur, cinq sites [sont] installés à Dakar. Plus de 50 autres sites 5G seront bientôt installés dans d’autres régions qui pourront aussi vivre cette révolution technologique.”

Free fait partie du groupe Axian Telecom. Il déclare compter 5 millions de clients qui utilisent tous les jours ses services mobiles, Internet et financiers.

ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNANCE / Mise en place d’un observatoire national de la démocratie participative

Dakar, 23 avril (APS) – L’ONG Enda Ecopop et le projet USAID d’appui à la gestion de…