Fatick, 11 jan (APS) – Le ballet national ”La Linguère” a célébré, mercredi dans la soirée, l’unité nationale à travers un spectacle de danse revisitant les rythmes et chorégraphies de différentes ethnies du Sénégal, une façon de montrer une autre facette de la compagnie du théâtre national Daniel Sorano, a estimé son directeur général, Ousmane Barro Dione.

‘’On a voulu à travers ce spectacle montrer une autre facette de Sorano, l’année dernière, c’était le théâtre [C’était lors du festival national des arts et cultures de Kaffrine avec la représentation de la pièce La bataille de Pathé Badiane]. Cette année, on a présenté la danse à travers le ballet national la Linguère créée en 1964 qui a fait la fierté du Sénégal et a fait plus de trois cents spectacles dans le monde’’, a-t-il expliqué.

Ce spectacle est offert dans le cadre de la douzième édition du Festival national des arts et cultures (Fesnac) qui se tient depuis lundi à Fatick. L’évènement prend fin vendredi.

Sur plusieurs tableaux, les danseurs ont interprété des rythmes du Fouta au son du +Yéla+ exécuté par les percussionnistes au premier chef, le tambour major surnommé commissaire Mbaye, fils de la cantatrice Yandé Codou Sène.

Des rythmes balantes ont suivi pour faire un clin d’œil à la Casamance.

Les mélodies sérères et lébous ont clôturé cette prestation où le +sabar+, tambour local, a aussi joué sa partition.

Ce spectacle entre dans le cadre du concept ‘’Sorano chez vous’’ initié il y a un an, en janvier 2023, par le nouveau directeur général Ousmane Barro Dione.

Il estime que c’est une manière de décentraliser les activités de la compagnie du théâtre national Daniel Sorano qui avait l’habitude d’être présente à Dakar de sorte que ”les Sénégalais de l’intérieur du pays n’avaient pas l’occasion de voir ses prestations ’’’.

‘’Je crois que ce que vous avez vu est important, autant les artistes peuvent interpréter les danses de la culture lébou et autant celles des sérères, diolas et wolof et c’est cela le Sénégal’’, se réjouit-il, ajoutant que ce ‘’Sorano chez vous’’ à Fatick, a revêtu un cachet particulier.

‘’Je suis de Fatick, natif du Sine, c’est avec un grand plaisir que je constate que les fatickois ont adhéré à cette initiative et l’apprécient de fort belle manière’’, a-il encre relevé, saluant la tenue de ce Fesnac, à Fatick présidé pour la première fois par un chef d’Etat.

”Pour la première fois, a-t-il déclaré,  cette manifestation a été présidée par un président de la République qui a eu droit à un vibrant hommage lors de la cérémonie d’ouverture au stade Massène Sène”.

‘’Nous fatickois, nous sommes très fiers de l’initiative du ministre de la Culture et du Patrimoine historique Aliou Sow de rendre hommage à un président de la République qui a bouclé ses deux mandats dans son terroir, dans son Sine natal’’, a-t-il conclu.

Le directeur du ballet national ”La Linguère’’, Pape Moussa Sonkho, a estimé pour sa part que l’objectif était de refléter sur scène l’image du ballet qui a pour mission de représenter les différentes ethnies du Sénégal.

Clôturée tard dans la nuit cette soirée a offert aussi une tribune de prestations à des troupes locales chantant le+ ngoyane+, le rap et des rythmes de la Casamance devant un public venu nombreux.

FKS/OID/AB

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SENEGAL-ENERGIE-REGULATION / Électricité : Amadou Kanouté, de CICODEV Afrique, élu président du comité consultatif des consommateurs de la CRSE 

Dakar, 2 mars (APS) – L’Institut panafricain pour la citoyenneté, les consommateurs …