Fatick, 16 avr (APS) – L’inspecteur d’académie de Fatick, Cheikh Yaba Diop, a souligné, mardi, la nécessité d’aller vers une école du futur proposant une offre d’éducation diversifiée.

“Nous devons aller vers la construction d’une école du futur, une école moderne où le droit à l’éducation soit effectif et applicable”, a-t-il dit lors de la présentation de la 11ème revue régionale conjointe du secteur de l’éducation et de la formation sur les performances 2023.

Il a profité de cette rencontre pour préconiser la diversification de l’offre d’éducation. “Nous devons adapter notre système au besoin et au contexte socio-culturel des communautés”, a-t-il recommandé.

La 11ème revue régionale conjointe du secteur de l’éducation et de la formation a permis d’évaluer les performances scolaires des inspections générales de l’éducation et de la formation (IEF).

Au baccalauréat par exemple, elle a permis de noter qu’un bond de trois points a été réalisé. Pour les examens du Brevet de fin d’études moyennes (BFEM) et du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE), les bonds sont respectivement de 10 et 30 points.

“Nous avons réalisé des performances scolaires, au bac, au BFEM et au CFEE. Ces acquis sont dus à l’ensemble des efforts fournis par les acteurs, à savoir les chefs d’établissement, les inspecteurs et les IEF [inspections de l’éducation et de la formation]”, a indiqué Cheikh Yaba Diop.

Ces performances ont été également obtenues grâce au pilotage pédagogique, a-t-il dit, relevant aussi les effets de l’harmonisation des progressions à l’échelle académique et de la standardisation des évaluations.

SDI/ASG/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …