Fatick, 14 mai (APS) – La gouverneure de la région de Fatick, Seynabou Guèye, a souligné mardi, la nécessité pour l’administration territoriale de s’imprégner de la réglementation sur la gestion du foncier afin d’anticiper sur d’éventuels problèmes.

”L’économie du Sénégal repose essentiellement sur l’agriculture et l’élevage. Donc, il faut prendre en compte ce secteur en ayant une connaissance de la réglementation sur le foncier afin d’anticiper sur d’éventuels problèmes”, a-t-elle indiqué lors d’une formation sur la gestion du foncier initiée par le Projet cadastre et sécurisation foncière (PROCASEF).

Cette formation a concerné des autorités administratives, territoriales et des services techniques sur la gestion du foncier qui s’inscrit dans la mise en œuvre du renforcement de capacités des acteurs impliqués dans l’enregistrement du foncier.

”Une meilleure gestion du foncier permettrait de gérer ”certains conflits dans nos terroirs, en trouvant des terrains d’entente sur nos circonscriptions respectives”, a estimé la cheffe de l’exécutif régional.

”Il est important de revenir sur la réglementation en vigueur. Nous nous sommes rendu compte de toute la pression qui s’exerce sur le foncier. Au-delà de l’habitation, il y a l’agriculture, l’élevage et les forêts que nous devrions prendre en compte”, a relevé Mme Guèye.

Elle a par ailleurs souligné l’importance d’harmoniser les actions sur la question du foncier. ”Nous avons une population qui a tendance à augmenter et la superficie du pays ne bouge pas, donc il faut tenir compte des générations futures dans la gestion du foncier en se projettent sur une période de 10 ans ou plus”, a-t-elle dit.

Le chef de l’unité régionale Procasef de Fatick, Moustapha Kane a rappelé pour sa part, l’objectif de permettre à l’administration territoriale de disposer d’outils modernes de gouvernance et de sécurisation foncière.

”Nous avons jugé nécessaire d’alimenter la réflexion autour de la réforme sur le foncier eu égard du fossé qui existe entre ce que prévoit la législation foncière et la pratique sur le terrain”, a-t-il expliqué.

SDI/ASB/OID

Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Ziguinchor : une table ronde sur les obstacles à l’accès des jeunes à la terre

Ziguinchor, 24 mai (APS) – Une table ronde sur les défis auxquels sont confrontés le…