Ziguinchor, 31 mai (APS) – Le Syndicat des transporteurs de containers au Sénégal a dénoncé, vendredi, à Ziguinchor, l’interdiction du transport de la noix du cajou par voie terrestre, plaidant pour un transport multimodal.

“Nous sommes venus à Ziguinchor parce que depuis plus d’une une semaine, il y a plus de 250 camions qui ont été bloqués. Nous avons commencé l’exportation de la noix de cajou depuis la mi-mai. Nous avons fait beaucoup de rotations. Et, du jour au lendemain, l’État a décidé de bloquer tous ces camions sans discussion préalable avec les acteurs”, a déploré Papa Waly Faye, membre du syndicat des transporteurs de containers au Sénégal.

Il s’exprimait en marge d’un point de presse, en présence des syndicalistes et de nombreux chauffeurs.

Le navire le Djilor a accosté, lundi au port de Ziguinchor (sud), avec 300 containers vides destinés à l’évacuation de la production d’anacarde de la Casamance.

Ce navire, indiquent les responsables du Consortium sénégalais des affaires maritimes (COSAMA), “va enfin amorcer le début du processus d’évacuation de la production d’anacarde” des régions méridionales du pays.

Son arrivée “marque le démarrage de la campagne 2024 de la filière anacarde à Ziguinchor”, ont-ils expliqué.

“Cette situation a conduit au blocus de la campagne de l’anacarde. Depuis deux ans, l’exportation se fait via la route avec les camions. Nous ne sommes pas contre que le bateau soit là. Mais nous prônons un transport multimodal”, a dit Papa Waly Faye.

 ”Que ceux qui veulent prendre le bateau pour charger leurs produits sur Dakar le fassent. Mais que ceux qui veulent le faire aussi à travers les camions le fassent. On ne doit pas imposer de charger l’anacarde uniquement sur le bateau qui a une capacité très réduite”, a-t-il soutenu.

Selon lui, ” il y a presque 600 personnes qui sont bloquées à Ziguinchor avec plus de 250 camions”.

“Nous sommes contre cette décision. Nous prônons un transport multimodal”, a insisté Papa Waly Faye parlant au nom des transporteurs de containers.

“Nous sommes des Sénégalais. On ne doit pas nous interdire de transporter la noix de cajou. Nous sommes contre cette décision de l’État. On n’interdit pas le bateau de venir, mais qu’on nous laisse aussi travailler. Nous n’allons pas accepter cette injustice”, a averti pour sa part le secrétaire général du syndicat des acteurs du transport national et transnational affilié au CNTS-FC, Pape Mamadou Ndiaye.

MNF/OID/ASB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-SERMON / Tivaouane : Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh dénonce le massacre du peuple palestinien

Tivaouane, 17 juin (APS) – Le marabout Serigne Babacar Sy Abdou Aziz Dabakh a dénoncé lund…