Dakar, 16 jan (APS) – La 23ᵉ édition du Forum du premier emploi s’est ouverte mardi à Dakar, à l’initiative du Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS), en présence de nombreux jeunes venus rencontrer des employeurs susceptibles de leur offrir du travail, a constaté l’APS.

Des entreprises privées et d’autres relevant du secteur public, partenaires du MEDS, ont répondu à l’appel de Mbagnick Diop, le président de cette organisation, et de ses collaborateurs.

Dans l’enceinte d’un grand hôtel de Dakar, elles procèdent à l’audition, durant les deux jours du forum, de centaines de jeunes à la recherche d’un emploi.

Dior Ngane fait partie du lot. Cette femme âgée de 30 ans attend patiemment que son numéro d’enregistrement et son prénom retentissent dans les haut-parleurs de la sono pour se livrer à un entretien avec les agents de l’une des entreprises prenant part au forum.

De teint noir et de petite taille, Dior Ngane tient dans ses bras un bébé de quelques mois, qu’elle essaie de dorloter en lui donnant le biberon. “Je viens de Ngaye Méckhé. J’ai obtenu une licence en sciences de l’eau et de l’environnement à l’université de Iba-Der-Thiam de Thiès”, dit-elle avant d’être interrompue par les pleurs de l’enfant.

“J’ai obtenu aussi un master en hydraulique et assainissement”, poursuit-elle en balançant son enfant dans ses bras.

“Je suis à la recherche d’un emploi ou d’un stage…”

Au contraire de l’intitulé du forum, Dior Ngane n’est pas à la recherche du premier emploi. Elle en veut un autre, qui soit plus intéressant que celui qu’elle occupe.

“Je travaille à la mairie de Ngaye Méckhé en aidant le conseil municipal à dérouler sa politique d’assainissement. J’espère pouvoir obtenir un emploi meilleur que celui-là au terme des entretiens que je ferai ici”, dit la jeune femme.

Le Forum du premier emploi est pour elle une opportunité à saisir. “Je prie […] que mes vœux soient exaucés. N’empêche, si je peux continuer à aider ma commune de temps en temps, je le ferai avec plaisir, car je suis fier d’être de Ngaye Méckhé”, poursuit Dior Ngane, toute souriante.

“J’espère que ce forum sera une source d’opportunités, qu’elle va m’ouvrir les portes de l’avenir, me permettre de décrocher mon premier emploi et d’entamer ma carrière”, confie à l’APS l’étudiant Assane Diop.

Âgé de 23 ans, il termine une licence en génie informatique. “Si j’obtiens un emploi, je vais poursuivre mes études”, assure-t-il.

Amar Diagne, qui sort d’un entretien avec une entreprise, a fraîchement obtenu une licence de mécatronique. Le jeune homme a étudié aussi l’« administration économique et sociale”. “J’ai fait deux stages, l’un dans une station-service, l’autre chez un opérateur de téléphonie mobile”, rappelle l’étudiant de 28 ans.

À la différence de nombreux participants, Amar Diagne est prêt à se contenter d’un stage, puisqu’il est encore étudiant. “Je suis à la recherche d’un emploi ou d’un stage dans le domaine industriel”, dit-il, assurant guetter toutes les opportunités, une disposition que salue Ousmane Mbaye, le directeur général de Dangote Cement Senegal et président de la Chambre des mines du Sénégal, venu discuter de son parcours avec les jeunes à la recherche d’un emploi.

“Le Forum du premier emploi est une initiative d’utilité publique”

“Je suis un pur produit de l’école sénégalaise. J’ai fait toutes mes études au Sénégal, de l’élémentaire au supérieur”, lance M. Mbaye. Comme s’il tenait à dire aux jeunes venus participer au forum qu’ils sont sur la bonne voie.

Le patron de 42 ans a parlé aux participants du 23ᵉ Forum du premier emploi de son parcours. “Je viens d’une famille assez modeste. Quand j’étais en terminale, ma mère avait souvent du mal à payer ma scolarité qui coûtait 16.500 francs CFA par mois”, se souvient Ousmane Mbaye, ajoutant avoir jonglé ses études supérieures avec un poste de comptable. Jusqu’à l’obtention d’un BTS.

“J’étais en avance sur mes camarades. Durant ma deuxième année d’études supérieures, j’étais déjà dans un environnement professionnel”, se souvient le patron la cimenterie du groupe Dangote au Sénégal.

“Le Forum du premier emploi est une initiative d’utilité publique. L’emploi demeure un sujet préoccupant”, poursuit M. Mbaye, invitant les plus jeunes à se lancer dans les filières scientifiques, techniques et technologiques.

La 23ᵉ édition du Forum du premier emploi a pour thème : “Les opportunités d’emploi pour les jeunes dans le secteur industriel”.

MFD/ESF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…