Sédhiou, 28 nov (APS) – Le président de l’Interprofession de la filière anacarde au Sénégal, Boubacar Konta, invite les jeunes à se tourner vers l’agriculture, au lieu de s’adonner à l’émigration clandestine.

‘’Nous ne devons pas continuer à rester les bras croisés en laissant notre jeunesse disparaître au fond de l’Atlantique’’, a-t-il martelé, à l’occasion de la finale de la première édition du tournoi de la fraternité du Fouladou dont il est le parrain.

Il a profité de l’occasion pour lancer un appel aux jeunes pour un retour à la terre en vue de participer à la construction de leur pays. Ce faisant, ils pourront ‘’gagner leur vie’’ et ‘’nourrir leur pays’’, a-t-il fait valoir.

Il estime que les jeunes n’ont pas besoin de prendre des pirogues pour chercher un meilleur avenir ailleurs qu’au Sénégal, un pays qui, à l’en croire, dispose d’un ‘’énorme potentiel économique’’, surtout dans l’agriculture.

Selon lui, des journées de réflexion seront organisées pour débattre du phénomène de l’émigration clandestine et dégager des pistes de solutions. Il a souligné l’urgence de faire prendre conscience aux jeunes des dangers liés à l’émigration clandestine.

Cette finale s’est jouée à Kéréwane, un village de la commune Ndianamalary, dans le département de Sédhiou. Le parrain a décidé de porter le plaidoyer de la jeunesse pour doter la commune d’infrastructures sportives modernes.  Selon lui, cette rencontre qui s’est jouée sur un terrain vague sans clôture, n’honore pas la commune encore moins les autorités.  “Cette jeunesse mérite d’avoir des infrastructures sportives dignes de ce nom pour s’épanouir”, a-t-il lancé.

Dans cette partie de la région de Sédhiou, aucun village ne dispose d’un terrain de football clôturé, indique-t-on.

MS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…