Diourbel, 22 jan (APS) – Des pharmaciens de la région de Diourbel (centre) ont pris part ce lundi, à un atelier de partage sur la pharmacovigilance et les missions de l’agence sénégalaise de réglementation pharmaceutique (ARP), a constaté l’APS.

“La pharmacovigilance est cruciale dans la prévention des effets indésirables et dans la promotion de la sécurité des patients avec une utilisation rationnelle des médicaments. C’est une fonction instituée par arrêté ministériel depuis 2009 mis en œuvre à travers un système national sous l’égide de l’ARP”, a souligné le professeur Assane Dieng, chef service du contrôle biologique, biotechnologique et de la libération des lots à l’ARP

S’exprimant en marge de l’atelier régional sur les missions de l’ARP, il a indiqué que les acteurs communautaires et les prestataires de la santé seront formés et sensibilisés aussi sur la pharmacovigilance pour leur permettre de maîtriser les notions dans ce domaine.

Cette rencontre a aussi pour ambition de partager avec les acteurs les missions de l’Agence sénégalaise de réglementation pharmaceutique, a-t-il ajouté.

“L’ARP a pour mission de mettre en œuvre les fonctions réglementaires dans le cadre de la politique pharmaceutique nationale, de contrôler le secteur pharmaceutique et veiller au respect des lois et règlements dans ce domaine”, a fait savoir Pr Dieng.

Elle est également chargée du suivi de la politique et des programmes dans le domaine de la pharmacie, du médicament et des autres produits de santé sans oublier l’homologation des médicaments, a-t-il dit.

Il a précisé que l’agence travaille pour son autonomie financière à travers les redevances des entreprises pharmaceutiques (grossistes) “pour ne pas être dépendant des partenaires techniques et financiers”.

Selon lui, l’ARP veut atteindre le niveau de maturité 3 et procéder à la mise en place de quatre pôles régionaux à Saint-Louis, Kaolack, Ziguinchor et Tambacounda dans les années à venir pour répondre de manière efficace aux besoins des populations.

“Le besoin de surveillance des médicaments est beaucoup plus important dans la région de Diourbel y égard de la recrudescence du trafic illicite de médicaments dans la zone”, a pour sa part souligné Docteur Mouhamadane Lo, pharmacien en chef de la pharmacie régionale d’approvisionnement de Diourbel.

Il a rappelé à cet effet la nécessité de travailler pour l’accès aux populations des médicaments avec l’implantation d’officines réglementaires pour faire face à la vente illicite de médicaments.

MS/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…