Diourbel, 16 déc (APS) – Des producteurs agricoles de la région de Diourbel  ont été formés aux différentes méthodes de compostage, un mode de stabilisation et de traitement des déchets organiques biodégradables utilisant le processus naturel de décomposition de la matière organique en présence d’air.

‘’Nous sommes aujourd’hui réunis avec les producteurs de la plateforme de Diourbel pour discuter des pratiques du compostage et également son utilisation dans les parcelles, un élément important face aux difficultés liées au faible niveau de fertilisation de sols’’, a expliqué, samedi, le point focal du projet ”Dundal Suuf” dans le bassin arachidier et la zone des Niayes, Nogaye Ndiaye.

Lancé en 2020, le projet ”Dundal Suuf” de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID) a pour objectif de résoudre les défis liés à la fertilisation des sols, aux subventions et à la règlementation sur les engrais au Sénégal. ”Dundal Suuf” vise également l’augmentation de la productivité agricole afin de réduire la faim, la pauvreté et la malnutrition.

Selon Nogaye Ndiaye, Diourbel fait partie des zones du bassin arachidier où le sol est naturellement pauvre avec des rendements faibles.

‘’C’est la raison pour laquelle, en partenariat avec l’Agence nationale de conseil agricole et rural (ANCAR) et la Direction régionale de développement rural (DRDR), nous avons initié cette activité pour discuter avec les acteurs sur les bonnes pratiques et partager avec eux, les techniques de compostage”, a-t-elle ajouté.

”On a surtout échangé sur les trois principales catégories de composteurs à savoir la meule, la fosse et le caisson”, a pour sa part précisé le formateur du jour, Moussa Diagne, ingénieur agronome à la DRDR de Diourbel.

Ces trois procédés, a-t-il expliqué, soumis à une élévation de température pendant plusieurs semaines permettent d’aboutir à un produit final stable sans impact négatif sur l’environnement.

Aujourd’hui, cette technique est utilisée dans les trois départements de la région de Diourbel sur 518 hectares par plus de 300 producteurs, selon lui.

MK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MONDE-DIPLOMATIE / Le Sénégalais Mohamed Malick Fall, nommé coordonnateur des Nations Unies au Nigeria

Dakar, 21 fév (APS) – Le Sénégalais, Mohamed Malick Fall, récemment nommé au poste de coor…