Diamniadio, 8 fév (APS) – La 9e édition du Salon international de la construction, de la finition et de l’infrastructure (SENCON) et la 2e édition de SEN Auto se sont ouverts jeudi à Diamniadio.

Ces salons dédiés aux technologies et techniques de pointe dans les BTP, les énergies et les transports réunissent plus de 250 exposants venus de 17 pays africains et européens et des asiatiques. Ils vont durer trois jours.

Venu présider la cérémonie d’ouverture au Centre d’exposition du CICAD, le ministre du Commerce, de la consommation et des petites et moyennes entreprises, Abdou Karim Fofana, s’est réjoui de ‘’l’attractivité du marché sénégalais dans ce secteur’’.

‘’La présence de plus de 250 exposants pour montrer leur savoir-faire, pour offrir leurs produits et services aux acteurs de la construction, de l’automobile, de l’énergie, est la preuve que le marché sénégalais est attractif’’, a-t-il dit.

Il a aussi soutenu que ‘’la présence de plus de 250 entreprises dont la majorité vient de l’étranger montre que la destination Sénégalaise est sécure et inspire confiance’’.

Pour le ministre, ‘’le marché est vraiment porteur parce qu’il y a de la consommation, il y a du matériel de technologie pour faire évoluer le milieu du bâtiment de l’automobile’’. Il a aussi cité ‘’l’évolution du secteur énergétique et autres’’.

‘’J’ai visité des stands d’entreprises, il y a quatre ou cinq ans. Aujourd’hui, leurs activités se sont développées et sont sur toute la chaîne de valeur’’, a-t-il salué.

Il a ajouté que ‘’d’autres entreprises internationales ont commencé avec un stand et se retrouvent aujourd’hui avec un gros pavillon parce que le marché sénégalais est porteur’’.

Modibo Diop, membre du comité d’organisation, a expliqué que ‘’le but de ces salons, c’est de créer un pont entre des hommes d’affaires étrangers et le secteur privé national sénégalais et sous régional’’.

‘’Nous cherchons donc à nouer des partenariats entre ces industriels et les hommes d’affaires sénégalais et de la sous- région dans les BTP, l’énergie, dans le véhicule, le matériel industriel’’, a t-il dit.

Selon lui, ”des partenariats se nouent parce qu’en dehors des salons, il y a des rencontres personnalisées entre des hommes d’affaires du secteur privé national et de la sous régional’’.

La directrice des projets SENCON, Soraya Amejoud, a indiqué que ce salon vise à ”sensibiliser le marché sénégalais’’.  ‘’Nous sommes là pour sensibiliser le marché sénégalais et pour avoir aussi plus de visibilité sur le marché international’’, a-t-elle dit.

Selon elle, ‘’le salon se vend bien grâce aux sociétés locales et aux sociétés internationales qui le soutiennent chaque année’’.

CS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHE / Cap-Skirring: trois morts et un disparu dans le chavirement d’une pirogue

Ziguinchor, 20 fév (APS) – Trois pêcheurs ont péri dans le chavirement d’une p…