Niassène (Dagana), 6 mars ( APS) – Le directeur général de l’Agence sénégalaise de l’électrification rurale (ASER), Baba Diallo, a inauguré mardi des mini-centrales solaires à Niassène, un village situé dans la commune Diama, sous la présence du sous préfet de l’arrondissement de Ndiaye, Oumou Diamanka.

”C’est un réel plaisir que nous nous retrouvons ici pour participer à l’inauguration des minicentrales qui alimentent le village de Niassène. Nous sommes ici avec les entreprises Gauff, ETM mais également le COMASEL qui est chargée de l’exploitation du réseau électrique et Off Great Africa qui a réalisé les minicentrales dont bénéficient le village de Niassène”, a-t-il déclaré.

Il signale que depuis une semaine, il parcourt le Sénégal pour une série d’inaugurations, comme ce fut le cas au village d’Aléna, dans le département de Kanel, de Houdallay, dans le département de Ranérou et de Diadjel et Rimbax Silla dans le département de Louga, et aujourd’hui Niassène, dans le département de Dagana.

Il a souligné que l’équité territoriale et la justice tant prônées par le Gouvernement du Sénégal sont ainsi concrétisées par l’ASER à travers ses différents projets et programmes.

Il précise que ce projet est financé par la coopération allemande, pour une enveloppe de 79 milliards, et permettra à terme d’électrifier plus 350 localités à travers le Sénégal, dont 20 villages pour un financement de quatre milliards FCFA.

Il ajoute que les investissements ont permis de réaliser des minicentrales, des réseaux basse tension mais également des installations intérieures et des branchements. Il indique que la COMASEL va s’occuper de la commercialisation et de l’exploitation des réseaux dans la région de Saint-Louis.

Baba Diallo promet de tout faire pour que les populations puissent disposer d’électricité dans les meilleurs délais, avant de terminer en rendant hommage aux femmes de Niassène, à l’occasion du mois de la femme.

Abdou Gaye Mbodji, le deuxième adjoint au maire de Diama, s’est félicité du travail de l’ASER dans cette zone très enclavée.

”Je salue le travail effectué par l’ASER dans cette localité très difficile à atteindre. Ce système est très adapté pour les pays africains et j’espère que d’ici peu, tous les autres villages de la commune auront également accès à ces infrastructures”, a-t-il dit.

Venue présider la cérémonie, Oumou Diamanka, la sous-préfète de l’arrondissement de Ndiaye se dit très satisfaite de l’installation des mini-centrales.

Elle a remercié l’ASER d’avoir porté son choix sur Niassène, estimant que cela permettra aux populations de souffler avec la production d’électricité dans la zone.

Elle a plaidé pour l’élargissement de ces infrastructures au village de Thiagnaldé et aux autres villages de son arrondissement.

OG/AMD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-UE-GENRE / Kaolack : des femmes transformatrices formées en marketing digital et en vente en ligne

Kaolack, 19 avr (APS) – Une trentaine de femmes issues de quinze organisations de la…