Dakar, 23 mai (APS) – Diaga Basse, le nouveau directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACIM) du Sénégal, est un ingénieur de l’aviation civile fort de plus de 25 ans d’expérience professionnelle riche et variée dans ce secteur, ainsi que d’un parcours académique étoffé.

Sa nomination à la tête de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie couronne ainsi une carrière marquée par des succès académiques et professionnels dans les domaines de l’aviation civile.

Il a commencé sa carrière dans ce secteur comme contrôleur aérien qualifié à Dakar avant d’occuper plusieurs postes stratégiques à responsabilité à l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA).

Il a été chef du bureau télécommunications aéronautiques, chef du bureau NOTAM international pour l’Afrique occidentale et centrale, commandant de l’aéroport Léopold Sédar Senghor (LSS), chef du Centre régional de la navigation aérienne de Dakar et responsable des opérations à la représentation de l’ASECNA au Sénégal.

Au cours de sa carrière professionnelle, Diaga Basse a momentanément été chargé de la coordination du volet navigation aérienne du transfert des services de l’aéroport LSS vers AIBD, avant d’être nommé conseiller technique du directeur général de l’ASECNA, chargé de l’inspection générale des études (IGE) à l’EAMAC (Niamey-Niger), puis chef du Centre AVSEC/OACI de Dakar.

Expertise et engagement

Expert en sécurité, il possède aussi une expertise approfondie en gestion du trafic aérien et en sécurité de l’aviation civile. Il est qualifié en gestion des situations de crise en sûreté de l’aviation civile par l’ERNAM-OACI, et a reçu divers certificats de formation en sécurité aérienne et gestion des opérations aéronautiques.

Il est instructeur et concepteur de cours pour le programme Trainair plus de l’OACI et a coordonné plusieurs études de sécurité critiques, dont la mise en œuvre du guidage radar dans la TMA/UTA de Dakar et la mise en œuvre de l’ADS-B par satellite dans les espaces aériens gérés par le Sénégal.

Le nouveau directeur de l’ANACIM est un expert externe de l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation (ANAQ-SUP).

Il a participé à l’évaluation institutionnelle de l’École polytechnique de Thiès et à l’accréditation du diplôme d’ingénieur de conception dans la spécialité aéronautique de la même institution.

Né à Dakar dans un environnement propice à l’excellence académique, il a obtenu son baccalauréat série C en mathématiques et sciences physiques au Cours Sainte Marie de Hann.

Après ce premier diplôme universitaire, il a poursuivi ses études à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar en maths/physique, avant de se spécialiser à l’Ecole africaine de la météorologie et de l’aviation civile (EAMAC) de Niamey, au Niger, où il est sorti major de sa promotion avec la mention Très Bien.

A l’EAMAC, il a obtenu un diplôme d’ingénieur des Études et exploitation de l’aviation civile (IEEAC), qui fait de lui le premier contrôleur aérien à devenir ingénieur de l’aviation civile au Sénégal.

Son mémoire de fin d’études porte sur le thème : ”La faisabilité d’une surveillance globale des espaces aériens gérés par les organes du contrôle de la circulation aérienne de Dakar”.

Après cet exploit remarquable qui témoigne de son dévouement et de sa compétence, M. Basse a obtenu également d’autres diplômes prestigieux : un MBA international en management à l’université Paris Dauphine, un Master spécialisé en aviation et gestion du trafic aérien à l’Ecole nationale de l’aviation civile (ENAC) de Toulouse, et  un Executive doctorate in business administration à l’IAE Lyon 3-université Jean Moulin Lyon 3.

Lors de son passage à l’ENAC pour son master spécialisé, il a séjourné durant six mois chez Thales Rungis, le géant de l’aéronautique, où il a travaillé sur un projet sur la technologie ADS-B, renforçant ainsi ses compétences pratiques et théoriques dans le domaine de l’aviation civile.

Contributions et distinctions

Diaga Basse est reconnu pour ses contributions significatives à la sécurité et à la gestion du trafic aérien.

A ce titre, il a reçu plusieurs distinctions, dont la médaille aéronautique de l’ASECNA en 2021 pour services rendus aux activités communautaires et une attestation de reconnaissance du ministre des Transports aériens du Sénégal pour sa participation remarquable au transfert de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor vers l’aéroport international Blaise Diagne.

En outre, il a coordonné avec succès l’arrivée et le départ du vol du président des États-Unis à Dakar en décembre 2013, ce qui lui a valu une attestation de reconnaissance de l’Ambassadeur des États-Unis au Sénégal.

ABD/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-PECHES-GESTION / De nouvelles mesures de surveillance des activités de pêche annoncées

Dakar, 14 juin (APS) – La ministre en charge des Pêches, des Infrastructures maritim…