Sédhiou, 12 mai (APS) – Vingt collectivités territoriales de la région de Sédhiou ont été sélectionnées par le Projet de développement économique de la Casamance (PDEC) financé à hauteur de 25 milliards de francs CFA pour une durée de cinq ans (2022-2027), a annoncé son coordonnateur, Youssouf Badji.

”Pour l’ensemble des 27 communes de la région, seules les 20 collectivités territoriales sont enrôlées, dans le Projet de développement économique de la Casamance (PDEC)”, a-t-il dit.

M. Badji s’exprimait jeudi au cours d’un atelier régional de valorisation de l’étude sur l’enrôlement des communes bénéficiaires du financement du PDEC. Un atelier présidé par l’adjoint au gouverneur de Sédhiou chargé du développement, Oumar Galla Ndiaye.

”Le PDEC intervient en plus de Sédhiou, dans les régions de Kolda et  de Ziguinchor. Il vise à renforcer la gouvernance locale résiliente et inclusive axée sur la communauté, à améliorer (…)  un meilleur accès aux marchés et aux services de base , mais aussi à une valorisation des opportunités socio-économiques des populations du Pakao”, a expliqué son coordonnateur.

L’adjoint au gouverneur de  Sédhiou chargé du développement, Oumar Galla Ndiaye, a indiqué que  ce projet dans sa composante II, va améliorer la connectivité rurale et l’accès aux activités économiques. ”Ce projet travaillera pour l’amélioration de l’accessibilité des communes rurales, les plus isolées, aux routes menant aux marchés locaux et aux zones de production agricole”, a-t-il ajouté, exhortant les maires des communes enrôlées dans la région à ”s’approprier ce programme au bénéfice de la communauté”.

Le gouverneur a également recommandé aux services techniques de travailler à ce que les communes ”non bénéficiaires” du PDEC soient prioriser dans le Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (PACASEN). ”Ceci permettra selon lui,  d’équilibrer les interventions de développement économique et social”.

El Hadj Mbaye, maire de Tankon, une des communes bénéficiaires du PDEC ,  a exprimé sa satisfaction de ce programme. ” Je suis satisfait de l’arrivée de ce programme hautement indicatif et voir même important pour une commune comme Tankon qui souffre de manque d’infrastructures sociales de base à tous les niveaux » a-t-il déclaré.

M. Mbaye a invité les porteurs de projets à s’investir pour ce programme pour un enrôlement de toutes les 27 collectivités territoriales de la région dans l’objectif de réduire la pauvreté.

Les autorités administratives, des élus locaux, et des chefs de services techniques de l’Etat ont pris part à cet atelier organisé à la Chambre des métiers de Sédhiou.

OB/AB

 

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Création d’emplois, réduction du coût de la vie : le patronat aux côtés de l’Etat

Dakar, 23 avr (APS) – Le secteur privé sénégalais a pris l’engagement mardi d’’’acco…