Dakar, 8 mai (APS) – Le ministère public a requis lundi une peine de deux ans dont un ferme à l’encontre d’Ousmane Sonko pour ”faux, usage de faux, diffamation et injures” dans le procès en appel l’opposant au ministre du Tourisme, Mame Mbaye Niang, a constaté l’APS.

Le procureur a également demandé au juge d’ordonner l’arrestation immédiate de l’opposant absent de l’audience. Le verdict sera incessamment rendu.

Le leader du parti Pastef avait été condamné à 2 mois de prison avec sursis et à payer 200 millions de francs au plaignant.

M. Niang accuse le maire de Ziguinchor d’avoir dit qu’il a été épinglé par un rapport de la haute administration sénégalaise pour la gestion d’un fonds de 29 milliards de francs CFA du Programme des domaines agricoles communautaires, destiné à la création de milliers d’emplois.

 

AMN/ABD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans LA UNE

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-FETE / Tabaski : le chef de l’Etat appelle ‘’à prier pour un Sénégal de paix’’

Dakar, 13 juin (APS) – Le président de la République, Bassirou Diomaye Faye, a appelé merc…