De l’envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Bator Sall

Addis Abeba, 22 avr (APS) – La dixième session du forum régional africain sur le développement durable, qui s’ouvre mardi à Addis Abeba, en Ethiopie, devrait mettre en exergue “l’importance capitale” des efforts visant à assurer la mise en œuvre intégrée du Programme 2030 des Nations unies et l’Agenda 2063 de l’Union africaine, compte tenu des synergies existant entre ces deux programmes développement, a-t-on appris des organisateurs.

“Renforcer le Programme de développement durable à l’horizon 2030 et l’Agenda 2063 : l’Afrique que nous voulons de l’Union africaine et éliminer la pauvreté en période de crises multiples : mise en œuvre efficace de solutions durables, résilientes et innovantes”, est le thème de cette rencontre.

Le programme 2030 des nations unies vise à assurer une croissance économique durable et inclusive ainsi que l’inclusion sociale et la protection
de l’environnement, dans un esprit de partenariat et de paix. Il constitue le plan d’action “le plus complet”, à ce jour, pour éliminer l’extrême pauvreté, réduire les inégalités et protéger la planète, selon les Nations unies. 

L’Agenda 2063 des Nations unies, en ce qui le concerne, est axé sur des projets dits phares dans des domaines tels que les infrastructures, l’éducation, la science, la technologie, les arts et la culture, programmes identifiés comme essentiels pour accélérer la croissance économique et le développement de l’Afrique, mais aussi pour garantir la paix sur le continent.

Selon les organisateurs, ce forum régional africain sur le développement durable se veut aussi un lieu de renforcement mutuel, aménageant ainsi un cadre pour un développement durable et porteur de transformation sur le continent.

L’objectif global de la dixième session du forum régional africain est de procéder à un suivi et à un examen au niveau régional des progrès accomplis, de faciliter l’apprentissage par les pairs et de proposer des solutions et des mesures innovantes et porteuses de transformation, afin d’accélérer la réalisation des objectifs de développement durable et des aspirations, buts et cibles de l’Agenda 2063.

Pour les objectifs spécifiques, il s’agit de passer en revue les progrès accomplis, les difficultés qui se posent et les potentialités qui s’offrent dans la mise en œuvre du Programme 2030 et de l’Agenda 2063. 

Il s’agit également de procéder à “un examen approfondi” de la réalisation, en Afrique, des objectifs de développement durable, dans l’esprit du forum politique de haut niveau pour le développement durable de 2024, prévu en juillet prochain.

Deux tables rondes de haut niveau sont inscrites à l’agenda de ce forum, la première étant attendue pour donner le ton de la rencontre “en fournissant des orientations de haut niveau sur les priorités et les actions à mener pour éliminer la pauvreté et sauver les objectifs de développement durable, notamment en accélérant la mise en œuvre du Programme 2030 parallèlement au deuxième Plan décennal de mise en œuvre de l’Agenda 2063”.

La seconde table ronde va porter sur “la manière de tirer parti du Sommet de l’avenir pour se remettre sur la voie de la réalisation des objectifs de développement durable”.

Les participants au forum sont appelés à “dégager des mesures adaptées pour atténuer les incidences des crises multiples et accélérer la mise en œuvre des deux programmes de développement”.

Ils vont aussi plancher sur les interconnexions entre les différents objectifs de développement durable, définir et favoriser “une action intégrée pour réaliser des objectifs multiples de manière cohérente, tout en veillant à ce qu’il n’y ait pas de laissés pour compte”.

Les délibérations seront éclairées par un rapport analytique concis portant sur chacun des sous-thèmes.

Des présentations et débats sont au menu de la rencontre, en présence des membres de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), des coordonnateurs résidents des Nations unies, ainsi que des représentants des grands groupes et autres parties prenantes.

Les discussions seront axées “sur des trajectoires transformatrices et des mesures ambitieuses pour une mise en œuvre accélérée des deux programmes de développement […]”.

L’ouverture de la session de la dixième édition du forum sera marquée par la présence de nombreuses personnalités, dont la présidente de l’Éthiopie, la vice-secrétaire générale de l’ONU, le président de la Commission de l’Union africaine.

Le président de la Banque africaine de développement, ainsi que le secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique, entre autres personnalités, sont attendus à cette rencontre.

SBS/ASB/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…