Dakar, 14 juin (APS) – L’organisation Invest In Africa Sénégal a tenu une rencontre consacrée aux opportunités de la loi sur le contenu local, à l’attention de petites et moyennes entreprises (PME) et d’institutions financières désireuses de s’investir dans l’exploitation du pétrole et du gaz au Sénégal, a constaté l’APS, mercredi à Dakar.

Une soixantaine de PME ont pris part à cette rencontre, selon le directeur d’Invest In Africa Sénégal, Ibrahima Talla.

M. Talla a évoqué un programme de partenariat d’affaires financé avec 1 million de dollars US de la Banque africaine de développement pour une durée de trois ans.

Ce programme offre aux PME du secteur gaz et pétrole un ‘’mécanisme d’assistance technique et d’accompagnement pour les entreprises locales’’, selon M. Talla.

Il doit leur ‘’apporter une réponse concrète à la problématique du déficit de compétences locales dans le secteur du pétrole et du gaz’’, a-t-il ajouté.

Le programme de partenariat d’affaires devrait permettre en même temps d’évaluer l’offre locale de biens et services du secteur pétrolier, d’assurer aussi la sensibilisation des PME sur les enjeux et les opportunités du pétrole et du gaz au Sénégal, explique un document remis aux journalistes lors de la rencontre.

‘’L’Etat du Sénégal a adopté, le 1er février 2019, la loi 2019-04 relative au contenu local dans le secteur des hydrocarbures comme stratégie d’accroissement de la valeur localement ajoutée. Un tel dispositif sert à créer les conditions d’une industrie pétrolière et gazière profitable aux entreprises sénégalaises’’, souligne la même source.

‘’Devant des ressources appelées à se tarir dans le temps, les plus grandes opportunités du Sénégal sont attendues avec le contenu local’’, a souligné le conseiller juridique du secrétariat technique du comité de suivi du contenu local, Pape Amadou Fall.

Il évoque ainsi l’obligation faite aux entreprises soumissionnaires de présenter un plan de contenu local prenant en compte la formation du personnel, dans le but d’accroître la participation des entreprises domestiques à l’exploitation des ressources de pétrole et de gaz.

‘’Anticipation’’

M. Fall a parlé aussi de l’obligation qu’ont les entreprises de réserver des parts de marché aux entreprises locales.

Ces dispositions ont été prises par la loi sur le contenu local en vue de la ‘’préservation des intérêts du Sénégal dans l’exploitation pétrolière et gazière, conformément à l’article de la Constitution disposant que les ressources naturelles appartiennent au peuple sénégalais’’, a souligné Pape Amadou Fall.

Le Sénégal a fait preuve d’‘’anticipation’’ et s’est s’inspiré des meilleures pratiques en vigueur dans le monde, avant le démarrage de l’exploitation de ses hydrocarbures prévu à la fin de cette année, selon les autorités sénégalaises.

Le représentant de la société pétrolière Gorée Offshore, Mamadou Diallo, a plaidé pour une ‘’capacitation’’ financière des PME, d’autant plus que l’économie du pétrole et du gaz est réputée ‘’rigoureuse et exigeante’’, en ce qui concerne les normes et les certifications notamment.

Il a invité le secteur bancaire à ‘’apprendre à connaître’’ le secteur pétrolier pour mieux le soutenir en tenant compte des lourds investissements dont il a besoin.

Outre l’anticipation à faire sur les besoins du marché, M. Diallo a insisté sur le respect de la législation juridique et fiscale.

Des représentants d’institutions financières présents à la rencontre disent être conscients des enjeux du domaine pétrolier et gazier pour l’économie sénégalaise.

Ils ont promis de s’adapter aux exigences de l’économie des hydrocarbures en créant des produits et des offres dédiés à ce secteur.

SMD/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-FOOTBALL / Tournoi féminin UFOA U20 : le Sénégal s’impose d’entrée face à la Gambie

Dakar, 20 mai (APS) – L’équipe du Sénégal U20 a dominé la Gambie sur le score de deu…