Dakar, 23 avr (APS) – La ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, Khady Diène Gaye, a remis, mardi, un lot de plus de 640 livres et du matériel didactique, au centre Aminata Mbaye de Grand-Yoff, un institut médico-éducatif dédié aux enfants déficients intellectuels, a constaté l’APS.

Ce don composé de plus de 640 livres, de 145 jeux d’enfants, 15 tablettes, d’un poste téléviseur et d’un ordinateur, a été remis au centre pour démontrer le rôle dudit ministère dans la ‘’solidarité agissante’’, a-t-elle souligné.

‘’Le ministère de la Culture a compris le rôle qu’il pouvait modestement jouer dans cette mobilisation exceptionnelle et passionnante pour une solidarité agissante, en offrant le livre et la lecture comme adjuvant à la thérapie proposée aux enfants’’, a déclaré Khady Diène Gaye.

Elle intervenait à l’occasion de la cérémonie officielle marquant la célébration de la journée mondiale du livre et du droit d’auteur.

‘’Notre ambition rencontre l’engagement de l’administration de cet institut médico-éducatif dédié aux enfants déficients intellectuels (…)’’, a-t-elle notamment dit.

Selon la ministre en charge de la Culture, ”la bibliothérapie ne fait plus aucun doute” en tant qu”outil thérapeutique en médicine et en psychiatrie pour résoudre des problèmes personnels par l’intermédiaire d’une lecture dirigée”. ‘’C’est à travers la compréhension d’un texte qu’un esprit attristé, ou un peu paresseux, reçoit une décharge électrique et sort de sa torpeur’’, estime Khady Diène Gaye.

Elle souligne que ces différentes raisons expliquent leur souhait d’accompagner, le moment venu, le projet d’implantation d’une bibliothèque ‘’digne de ce nom’’ et qui offrira aux chercheurs la possibilité d’accès à une documentation pertinente sur la déficience intellectuelle.

‘’En choisissant le centre Aminata Mbaye pour célébrer cette journée qui revêt d’une importance capitale, vous nous rejoignez dans le combat que nous menons depuis exactement 35 ans’’, a pour sa part soutenu Marie-Madeleine Ami Dionne, la directrice générale des centres Aminata Mbaye.

Elle a rappelé que ce centre, depuis sa création, a vu le nombre de ses pensionnaires augmenter, passant de 8 à 171 enfants en plus des jeunes et adultes.

Les pensionnaires ”sont repartis dans 11 classes et 7 ateliers pré-professionnels”. En 2009, dit-elle, nous sommes passés d’association à ONG, et en 2017, nous avions eu la reconnaissance d’utilité publique’’, a-t-elle ajouté.

Elle précisé qu’à ce jour une trentaine de jeunes formés sont actuellement insérés dans des entreprises.

AMN/FKS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …